Google : 15 milliards de dollars pour rester le moteur de recherche préféré d’Apple

CONCURRENCE L’objectif de Google serait avant tout de s’assurer que Microsoft et son moteur de recherche Bing restent hors course pour apparaître par défaut sur les appareils fonctionnant sous iOS

20 Minutes avec Agence
— 
Google veut rester leader face à Bing.
Google veut rester leader face à Bing. — SOPA Images/SIPA

Le cabinet d’analyse financière Bernstein a évalué à près de 15 milliards de dollars (12,7 milliards d’euros) le montant versé par Google à Apple pour rester le moteur de recherche par défaut sur tous ses terminaux. Il s’agit d’une somme annuelle en forte hausse, a-t-il expliqué dans une note à ses clients citée par le spécialiste de la marque à la pomme Philip Elmer-DeWitt, ce mercredi sur son site Internet.

En 2020, Google avait déboursé 10 milliards de dollars, soit 8,5 milliards d’euros. Ce paiement assure au géant d’être l’outil de recherche apparaissant en premier sur les appareils fonctionnant sous le système d’exploitation iOS. Les experts ont indiqué s’attendre à une nouvelle augmentation en 2022. La somme reçue par Apple pourrait alors atteindre 18 à 20 milliards de dollars, c’est-à-dire entre 15 et 17 milliards d’euros.

Contrer Microsoft et Bing

L’une des raisons principales d’une telle dépense de la part de Google est de s’assurer que Microsoft ne parvienne pas à séduire Apple avec son moteur de recherche Bing, a analysé Toni Sacconaghi, expert chez Bernstein. L’effort du géant de Menlo Park (Etats-Unis) montre aussi à quel point il est important pour lui de voir son outil-phare présent au premier plan sur les iPhones​, les iPads et les ordinateurs Mac.

Berstein a évoqué « un risque d’ordre réglementaire » pour Google qu’il a qualifié de « réel » mais dont les possibles répercussions ne devraient se manifester que « dans des années ». Même dans le cas d’un verdict judiciaire défavorable à l’entreprise californienne, l’éventuelle amende ne lui ferait perdre que 4 ou 5 % de son excédent brut d’exploitation.