Apple : Au Brésil, la marque à la pomme écope d'une lourde amende pour avoir vendu ses iPhone sans chargeur

SANCTION Le géant américain avait été prévenu par les autorités locales de l’éventuelle illégalité de sa politique dès décembre et avait avancé des arguments environnementaux

20 Minutes avec agence
— 
Des iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max dans une boutique de Nice.
Des iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max dans une boutique de Nice. — SYSPEO/SIPA

L’Etat brésilien de São Paulo a pris des sanctions contre Apple après que la marque à la pomme a décidé d’y commercialiser son iPhone 12 sans chargeur. Procon-SP, l’agence locale de protection des consommateurs, a condamné le géant californien à une amende de 10,55 millions de réaux, soit environ 1,6 million d’euros. L’autorité a jugé qu’Apple n’avait pas respecté le Code de défense de la consommation du pays, a indiqué le média local Tilt repris par Engadget.

L’entreprise avait en effet vendu son dernier modèle de smartphone et les exemplaires et d’autres modèles récents sans l’adaptateur secteur permettant de recharger l’appareil sur une prise de courant. Par la voix de son directeur Fernando Capez, Procon-SP a rappelé à Apple que la société se devait de respecter les lois brésiliennes. L’agence avait averti le géant américain d’une éventuelle illégalité dès décembre.

Apple peut faire appel

Apple avait alors répondu en mettant en avant les bénéfices environnementaux avec la fabrication d’un nombre inférieur de chargeurs et des emballages plus petits. Procon-SP n’a donc pas été sensible à ces arguments. L’agence a aussi reproché au fabricant d’iPhone son refus de couvrir par la garantie les dégâts dus à l’eau tout en affirmant que les appareils peuvent être immergés un certain temps.

Apple a désormais la possibilité de faire appel de la sanction dans un pays représentant l’un des plus grands marchés au monde en matière de téléphones mobiles. L’organisme avait détecté la même irrégularité concernant les smartphones Galaxy S21, vendus sans chargeur par Samsung. Le constructeur coréen avait trouvé un accord avec l’agence et avait proposé des adaptateurs en cadeau pour toute précommande du terminal.