Cette app peut vous faire courir dans la peau d'un agent secret (entre autres)

RUN FOR FUN Découvrez, chaque semaine, une information de notre partenaire L’ADN. Aujourd’hui, voyons comment une fiction audio adaptative rendra votre jogging plus trépidant

20 Minutes avec L'ADN

— 

L'ultra-traileur Ian Sharman courant le Napa Valley Marathon en costume de Spiderman
L'ultra-traileur Ian Sharman courant le Napa Valley Marathon en costume de Spiderman — © B. Rivers / I. Sharman
  • Running stories transforme les itinéraires de course à pied en fictions immersives.
  • À mi-chemin entre coaching sportif et podcast, cette application a été lancée début novembre 2020.
  • Encore limitée à la ville de Singapour, l’app devrait bientôt couvrir d’autres capitales.

Elle n’est hélas pas encore disponible en France, mais promet des footings plus joyeux et moins douloureux. Running Stories, application de fitness et de divertissement audio développée par l’agence de publicité BBH Singapour, veut faire de vous le principal protagoniste de votre pratique sportive. Comment ? En transformant vos itinéraires de course en de véritables fictions immersives.

Des fictions audio à incarner

Lancée début novembre en version bêta, l’application utilise des données en temps réel comme la localisation et l’itinéraire du joggeur afin de moduler le récit d’une aventure audio qu’il ou elle choisit au préalable. À mi-chemin entre le coach sportif et la plateforme de divertissement – une zone grise que le média It’s Nice That appelle l’« enter-training » – la formule propose une sélection de livres audio à écouter, mais aussi à vivre puisque le sportif incarne à chaque fois le personnage principal. Points de repère, caractéristiques géographiques, rythme… les données injectées dans l’histoire participent à rendre l’expérience toujours plus immersive. De la même manière, chaque histoire est découpée en épisodes, une façon d’encourager les utilisateurs à persévérer… et à revenir. 

« Entre le fait d’être pris pour cible par des tireurs d’élite et piquer un sprint le long de la rivière pour rattraper un hors-bord, l’intrigue m’a tenu en haleine et fait brûler plein de calories, plaisante le reporter Justin Harper, correspondant pour la BBC News à Singapour qui a tenté l’expérience. Malgré le soleil brûlant, j'ai réussi à terminer la mission, à sauver la mise et à combattre la graisse. »

Pour le moment, les itinéraires proposés se limitent à la ville de Singapour et seulement trois pistes audio sont disponibles. Parmi elles, The Extraction, qui transforme le sportif en agent secret, Runner’s Body, un genre de sitcom dont l’unité de lieu se trouve à l’intérieur de son propre corps et The Runner Without a Past, qui plonge dans la peau d’un homme amnésique en quête de ses souvenirs. 

« L’enter-training », un marché riche de perspectives

En plus du GPS Art, cette tendance qui pousse les joggers à traduire leurs itinéraires en dessins sur Google Maps, le sport augmenté et « gamifié » par nos smartphones est en pleine croissance. Sortie en 2012, l'application  Zombies, Run!, développée par le studio britannique Six to Start, a déjà été téléchargée  près de 10 millions de fois et un demi million de personnes l'utilisent chaque mois, rapporte It’s Nice That.

« Pour nous, ce n’est que le début, explique Joakim Borgstrom, responsable créatif et CCO mondial de BBH qui espère faire de Running Stories une expérience à « dévorer », comme on dévore une série Netflix. À l’avenir, nous pourrons utiliser davantage de données en temps réel (horaires de bus, heures d’ouverture, conditions météorologiques, fréquence cardiaque, ndlr) – les possibilités sont infinies. » Prochaine étape ? Déployer la plateforme dans d’autres villes et permettre aux utilisateurs de créer et proposer leurs propres histoires. En attendant, il est possible de suivre l’évolution de la plateforme sur Instagram.

L’article original a été rédigé par Margaux Dussert et publié sur le site L'ADN.