Coronavirus : Les groupes Facebook ont un succès grandissant, selon une étude

COMMUNAUTÉS Un tiers des utilisateurs se confie plus facilement à un autre membre du groupe Facebook qu’à quelqu’un de son entourage

20 Minutes avec agence

— 

Facebook illustration
Facebook illustration — ISOPIX/SIPA

Les groupes sont en vogue sur Facebook. Les utilisateurs du réseau social postent moins de contenu sur leur profil mais davantage sur les groupes auxquels ils sont abonnés, selon une étude menée par l’institut YouGov à la demande de Facebook.

Pas moins de 15.000 personnes venant de 15 pays différents ont été interrogées pour cerner la tendance autour des groupes Facebook, précise Presse-Citron. Premier constat : les groupes se sont agrandis durant la crise sanitaire, favorisant l’entraide entre les internautes. Ainsi, 91 % des sondés ont indiqué qu’ils avaient soutenu d’autres utilisateurs via des groupes sur la période.

Une modération des groupes nécessaire

La fidélité est de mise : 86 % des personnes interrogées comptent rester engagées dans des groupes. Les liens tissés sont si forts qu’un tiers des sondés indiquent se confier plus facilement auprès des membres du groupe qu’auprès de leurs proches. Ils indiquent notamment qu’ils peuvent ainsi s’exprimer plus librement.

Depuis quelques mois, Facebook favorisait justement les groupes sur sa plateforme afin d’encourager l’échange et la création de communauté. Mais le réseau social a tout de même dû prendre des mesures pour lutter contre les propos haineux et les fake news qui y circulent souvent. Certains groupes sont ainsi moins mis en avant, quand ils ne sont pas intégralement supprimés.