Zoom va pouvoir bloquer les utilisateurs en fonction de leur zone géographique

INTERNET Le logiciel de visioconférence avait bloqué à la demande de la Chine des utilisateurs qui voulaient commémorer les événements de Tiananmen 

20 Minutes avec Agence

— 

Zoom veut pouvoir bloquer ses utilisateurs pour se conformer aux législations de chaque pays.
Zoom veut pouvoir bloquer ses utilisateurs pour se conformer aux législations de chaque pays. — Paul Marriott/REX/SIPA

Zoom va développer au cours des prochains jours un système permettant « de supprimer ou de bloquer des participants en fonction de leur position géographique ». C’est ce qu’a annoncé la plateforme dans un article de blog relayé par Techradar.

Le logiciel de visioconférence est sous le feu des critiques alors que trois comptes de militants, qui souhaitaient commémorer la date anniversaire de la répression chinoise place Tiananmen, ont été bloqués, sans raison valable. L’application a reconnu sa maladresse jeudi dernier. Ce blocage « n’aurait pas dû toucher des utilisateurs hors de Chine continentale » a déploré la plateforme. En effet, deux de ces utilisateurs de Zoom étaient domiciliés aux Etats-Unis et le dernier à Hong Kong.

Répondre aux demandes des autorités

Ainsi, Zoom souhaite mettre au point un système qui permettra à certains utilisateurs de se réunir selon leur lieu géographique. « Cela nous permettra de répondre aux demandes des autorités locales lorsqu’elles déterminent que l’activité sur notre plateforme est illégale à l’intérieur de leurs frontières ; cependant, nous pourrons également protéger ces conversations pour les participants en dehors des frontières où l’activité est autorisée », précise la société.

Toutefois, cette nouvelle technologie permettant de supprimer ou de bloquer les participants en fonction de leur emplacement pourra être difficile à appliquer strictement. La plateforme étant toujours accessible à partir d’un VPN, rappelle Techradar.