Norvège : Le StopCovid national est à l’arrêt et les données collectées sont supprimées

CYBERSÉCURITÉ Cette décision intervient après que l’autorité norvégienne de protection des données a signalé des atteintes aux libertés individuelles, par rapport aux objectifs poursuivis

20 Minutes avec agence
L'appli StopCovid, en France.
L'appli StopCovid, en France. — CHINE NOUVELLE/SIPA

L’application « Smittestopp », l’équivalent de StopCovid en France, a été mise en pause. Cela intervient après que Datatilsynet, l’autorité norvégienne de protection des données, a signalé des atteintes disproportionnées aux libertés par rapport aux objectifs poursuivis auprès des autorités sanitaires, ce lundi, rapporte Numerama. Toutes les données collectées jusqu’à présent par l’application vont être effacées.

L’institut norvégien de la santé publique a cependant regretté que ce programme soit mis de côté. « Il en résultera une moins bonne préparation, car nous perdons du temps dans le développement et les tests de l’application et le contrôle de la transmission en Norvège sera également moins bon », a déclaré Camilla Stoltenberg, la directrice de cette instance.

Une solution cherchée avant le 23 juin

Les discussions se poursuivent entre l’institut norvégien de la santé publique et Datatilsynet afin de trouver une solution d’ici au 23 juin. « Nous espérons qu’ils garderont l’application prête sur leur téléphone. Cela signifie que nous pouvons rapidement [la] réactiver si nous trouvons une solution [satisfaisante] », a ajouté Camilla Stoltenberg, qui espère qu’elle sera prochainement opérationnelle. Les autorités recommandent d’ailleurs de ne pas la désinstaller.

Depuis son lancement le 16 avril dernier et jusqu’au 3 juin, l’application norvégienne de traçage des contacts pour lutter contre l’épidémie de coronavirus avait été téléchargée 1,6 million de fois, dans un pays qui compte un peu plus de 5,3 millions d’habitants. Cependant, il n’y aurait en réalité que 600.000 utilisateurs actifs, car la méthode de comptabilisation des téléchargements n’a pas été précisée.