Microsoft corrige 129 vulnérabilités de Windows 10 avec un patch

WINDOWS Le patch correctif Microsoft du mois de juin est disponible en téléchargement. Il est important de procéder à l’installation du patch dans les plus brefs délais pour annihiler de potentielles malveillances

Jennifer Mertens pour 20 Minutes

— 

Un bug dans la dernière version de Windows 10 ralentit les PC
Un bug dans la dernière version de Windows 10 ralentit les PC — Geeko

Comme chaque mois, Microsoft publie son patch correctif. La version du mois de juin est particulière puisque le Patch Tuesday corrige pas moins de 129 vulnérabilités de Windows 10. Un record.

Bien que le nombre de failles décelées soit important, la firme de Redmond assure qu’aucune exploitation de vulnérabilités repérées n’est à déplorer. Une bonne nouvelle donc, d’autant plus que parmi les 129 failles de sécurité, onze vulnérabilités ont été jugées critiques​.

Est-il urgent d’installer ce correctif ?

La publication d’un tel patch pourrait tout de même motiver des personnes malveillantes à se plonger dans celui-ci afin d’identifier des failles qu’elles pourraient exploiter avant que les mises à jour ne soient installées par l’ensemble des utilisateurs de Windows 10. C’est pourquoi il est important de procéder à l’installation du patch dans les plus brefs délais.

Il est d’autant plus crucial d’installer le patch correctif sur les machines en réseau non connectées à Internet en raison de la faille CVE-2020-1299. « Un attaquant pourrait utiliser cette vulnérabilité pour obtenir l’exécution de code en faisant traiter par un système affecté un fichier. LNK compromis. Ces types de fichiers sont souvent placés sur une clé USB pour tenter de s’attaquer à des machines en réseau non connectées à Internet », explique un membre de l’équipe de chercheurs de Zero Day Initiative.

Les précédentes mises à jour Windows 10 ont cependant montré qu’il était parfois préférable d’attendre avant de les installer. En effet, les dernières mises à jour de l’OS de Microsoft ont entraîné de nombreux bugs chez bon nombre d’utilisateurs. Patienter jusqu’aux premiers retours de la communauté pourrait être une bonne idée, histoire d’éviter d’éventuels bugs.