Tesla : L’entreprise rappelle 15.000 véhicules de sa Model X à cause de défauts de boulons

DÉFAILLANCE Une corrosion excessive a été constatée sur les boulons servant à fixer une des pièces du système de direction assistée des Model X

20 Minutes avec agence

— 

L'intérieur d'une Tesla Model X.
L'intérieur d'une Tesla Model X. — Rafael Ben-Ari/NEWSCOM/SIPA

Tesla a récemment procédé au rappel de 15.000 de ses Model X aux États-Unis et au Canada. Les véhicules concernés sont ceux qui ont été fabriqués avant octobre 2016, précise le constructeur dans un email adressé aux clients concernés, que s’est procuré le site spécialisé Electrek. La marque évoque « un rappel volontaire » et explique agir « de manière préventive ». Une pièce du système de direction assistée est à l’origine du rappel.

Le géant de l’automobile électrique dit souhaiter améliorer ce composant tout en précisant qu’il n’est à l’origine d’aucun accident ou collision. Un phénomène de corrosion excessif a cependant été observé sur les boulons utilisés pour fixer cette pièce. « Si la rouille entraînait la rupture des boulons, le conducteur pourrait perdre la direction assistée », écrit Tesla. Un tel incident n’empêcherait pas l’automobiliste de tourner le volant mais le mouvement serait bien plus difficile à effectuer, particulièrement lors des manœuvres à faible vitesse.

Tous les frais pris en charge par l’entreprise

Le constructeur effectuera le remplacement des boulons gratuitement. Il explique également que pour réparer les pièces concernées, un produit antirouille sera également appliqué. L’entreprise s’engage a remplacer l’intégralité du système de direction assistée si nécessaire. Les propriétaires des véhicules faisant l’objet de ces mesures seront contactés afin de convenir d’un rendez-vous, au fur et à mesure que les pièces de rechange seront disponibles dans chaque région, explique Tesla.

En 2018, la marque automobile avait déjà rappelé 123.000 exemplaires de sa Model S pour les mêmes raisons. L’ensemble des véhicules de la gamme sortis des usines avant avril 2016 étaient alors visés.