Une batterie de smartphone capable de tenir cinq jours : la promesse de chercheurs australiens

INNOVATION La batterie au lithium et au soufre mise au point par des chercheurs australiens serait quatre fois plus performante que les modèles actuellement disponibles sur les smartphones

20 Minutes avec agence

— 

Un smartphone en charge (illustration).
Un smartphone en charge (illustration). — RAWPIXEL/CREATIVE COMMONS

Cette nouvelle batterie au lithium et au soufre offrirait une autonomie de cinq jours à un smartphone et de 1.000 kilomètres à une voiture électrique. Le dispositif mis au point par des chercheurs de l’université Monash, en Australie, serait ainsi le plus efficace jamais conçu dans le monde, selon le site internet de l'établissement. Les scientifiques ont déposé un brevet pour protéger cette technologie qu’ils décrivent dans une étude publiée le 1er janvier dans Science Advances.

Les produits détergents comme inspiration

Ils se sont inspirés des batteries lithium-ion qu’ils ont complétées en créant un modèle innovant de cathodes au soufre. Ces dernières pourraient supporter une charge bien plus importante sans pour autant perdre en performance. Les chercheurs se sont aussi appuyés sur une méthode issue de l’industrie des produits détergents dans les années 1970.

Leur batterie durerait ainsi jusqu’à quatre fois plus longtemps que les modèles disponibles actuellement sur le marché. Elle présente également une grande stabilité tout en étant plus simple à produire et plus respectueuse de l’environnement.

Plusieurs prototypes ont été produits en Allemagne. De grands fabricants chinois et européens de batteries au lithium ont déjà exprimé leur intérêt pour cette technologie. Avant une éventuelle production à grande échelle, de nouveaux tests sont prévus en Australie.