Déconnexion numérique : Google lance six applications... pour passer moins de temps sur son smartphone

ADDICTION L’idée est de responsabiliser les utilisateurs sur leurs habitudes numériques et de les encourager à modifier leurs comportements

20 Minutes avec agence

— 

 Illustration : Logo Google : Station F
Illustration : Logo Google : Station F — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Google a conçu six nouvelles applications expérimentales. Elles ont pour vocation de donner conscience aux utilisateurs de smartphones de leur potentielle addiction et de mieux la prendre en main. L’entreprise veut inciter à ce que chacun modifie ses usages numériques, indique le site Phonandroid ce jeudi.

Le média spécialisé énumère les objectifs de ces différentes applications proposées par l’entreprise. Si l’idée proposée par le géant du numérique peut paraître paradoxale, le projet Digital Wellbeing Experiments est pourtant bien sérieux.

Moins déverrouiller son téléphone

Post Box, par exemple, permet à l’utilisateur de stopper son flux de notifications et déterminer à quel moment il souhaite les recevoir toutes en même temps. L’application Unlock Clock, quant à elle, comptabilise le nombre de fois où le smartphone est déverrouillé. Il est possible de se fixer une limite à ne pas dépasser par jour.

Desert Island consiste, elle, à choisir les applications qui comptent le plus pour l’usager, puis à lui demander de n’utiliser que celles-ci une journée. Baptisée We Flip, une autre propose un jeu dont le but pour les participants est de ne plus toucher à leur téléphone. Lorsque quelqu’un le déverrouille, la partie se termine.

S’adapter au moment de la journée

Morph permet aux utilisateurs de classer les applications en différents modes, allant du loisir au travail. Le smartphone s’adapte ensuite à la routine de l’usager pour lui proposer celles dont il a besoin en fonction du moment.

Enfin, la dernière application expérimentale s’appelle Paper Phone. Dans celle-ci, l’utilisateur choisit les fonctionnalités les plus importantes de son téléphone. L’application imprime ensuite un téléphone en papier sur lequel est mentionné tout ce dont l’utilisateur a besoin pour ne plus avoir à consulter en permanence son smartphone.