#MevsMe... Des femmes qui en ont marre de devoir «être au top 24h/24» se lancent un petit challenge

RESEAUX SOCIAUX De nombreuses internautes habituellement adeptes des filtres et autres retouches ont relevé ce dimanche le défi de se montrer « sans maquillage »

H. B.

— 

Une internaute a lancé le challenge #Mevsme pour dénoncer l'injonction faite de devoir être
Une internaute a lancé le challenge #Mevsme pour dénoncer l'injonction faite de devoir être — Capture d'écran Twitter

Se montrer au naturel sur les réseaux sociaux ou dans une situation peu flatteuse n’est pas chose aisée… Pourtant, de nombreuses internautes habituellement adeptes des filtres et autres retouches ont relevé ce dimanche le défi de se montrer « sans maquillage ». « Venez, on lance un challenge en dessous #MevsMe (Moi vs Moi) où on met une photo bad moche et une bad fraîche pour bien faire comprendre qu’on a pas à être fraîche 24h/24 », a tweeté ce dimanche après-midi Celiaa, une internaute « féministe ».

L’appel de la jeune femme est rapidement devenu viral. Avec plus de 6.000 messages, le hashtag #MevsMe s’est même classé ce dimanche après-midi dans le top 3 des trending topics sur Twitter, c’est-à-dire que c’était l’un des sujets les plus discutés et partagés sur le réseau social.

« On a tous nos défauts et c’est ça qui nous rend unique »

« Parce qu’on vit dans la vie réelle et que ben non, on peut pas être au max tout le temps et c’est normal qu’on soit moche parfois, arrêtez de « shame » des gens pour des pics pas avantageuses, c’est littéralement la même chose pour tout le monde », a tweeté une internaute.

« #MevsMe, c’est un peu un dégradé mais oui, on n’est pas toujours au top il faut arrêter de s’identifier aux posts des autres parce que tout le monde se montre sous son meilleur profil, mais on a tous nos défauts et c’est ça qui nous rend unique », a ajouté une autre internaute.

D’autres se sont également prêtées au jeu, estimant se trouver au top quoiqu’il arrive. « Que l’on soit en sweat et sans maquillage, ou maquillée et bien habillée, on est belles » ou encore « Dans tous les cas, j’me trouve belle ».

Certaines ont, quant à elles, déclaré forfait. « Quand jveux faire le challenge #MevsMe mais que je suis moche dans les deux cas » ou encore « Moi qui peut pas faire le #MevsMe étant donné que je suis jamais belle ».