20 Minutes : Actualités et infos en direct
LOGIQUEUn exercice de maths devient un véritable casse-tête pour les internautes

Un simple exercice de maths devient un véritable casse-tête pour les internautes

LOGIQUEPersonne n’est d’accord sur le résultat d’un simple exercice d’arithmétique, devenu viral sur Twitter depuis quelques jours
Photo d'illustration de mathématiques.
Photo d'illustration de mathématiques. - Pixabay
Hakima Bounemoura

H. B.

Pas besoin normalement d’être un grand matheux pour résoudre cette opération digne d’un élève de primaire. Mais pourtant, depuis que l’exercice de maths 8:2 (2+2) a été posté sur Twitter par un utilisateur qui demandait de l’aide, les internautes se déchirent.

Personne n’est d’accord sur le résultat. En gros, deux camps s’opposent. Dans le premier, on pense que le résultat est 1 [8:2 (2+2) = 1]. Dans le second, on penche plutôt pour 16 [8:2 (2+2) = 16].

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Même les calculatrices ne sont pas d’accord…

En suivant des logiques différentes, chacun pourrait avoir raison, mais une seule réponse peut être acceptée. S’il est évident de donner la priorité à l’intérieur de la parenthèse et donc de se retrouver avec 8 : 2x4, la question est de savoir qui de la division ou de la multiplication doit ensuite être effectuée. Certains internautes ont en effet commencé l’opération entre parenthèses avant la multiplication et la division. En revanche, d’autres ont indiqué que la division était prioritaire par rapport aux autres.

Et comme le montre cette internaute, même les calculatrices scientifiques ne semblent pas d’accord…

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« La bonne réaction n’est pas de donner le résultat »

Cette simple opération de mathématiques a pris de telles proportions sur les réseaux sociaux que le New York Times a même décidé de s’en mêler ce vendredi et d’y consacrer un long article.

Franceinfo​ a sollicité Cédric Villani, député de l’Essonne et mathématicien de renom. « Une expression mathématique n’est bien écrite que s’il n’y a pas d’ambiguïté. Et ici, l’expression est ambiguë », a-t-il expliqué. « C’est un peu comme si vous écriviez "Je suis le professeur" et que vous faisiez voter pour savoir si "suis" est le verbe "être" ou le verbe "suivre" ».

« La bonne réaction n’est pas de donner le résultat », ajoute le lauréat de la prestigieuse médaille Fields. « Mais de dire que l’expression est mal écrite et qu’il faut lever l’ambiguïté en ajoutant des parenthèses par exemple ».

Sujets liés