Apple: Itunes va disparaître… Mais seulement si vous avez un Mac

HIGH-TECH Apple a annoncé la retraite prochaine et bien méritée de son logiciel emblématique. Mais iTunes ne disparaît pas tout à fait de nos écrans

M.C.

— 

Steve Jobs au moment du lancement de l'iTunes Music Store, à Londres le 15 juin 2004.
Steve Jobs au moment du lancement de l'iTunes Music Store, à Londres le 15 juin 2004. — RICHARD LEWIS/AP/SIPA

Si vous ne l’aviez pas déjà zappé depuis longtemps, n’enterrez pas encore iTunes Apple a annoncé lundi la retraite bien méritée de son logiciel emblématique, qui malgré ses lourdeurs a longtemps été la passerelle obligée entre nos ordinateurs et les appareils mobiles de la multinationale sortie du garage de Steve Jobs. Mais si le prochain système d’exploitation pour Mac va effectivement remplacer iTunes par trois applications séparées, le logiciel continue pour l’instant d’exister, notamment pour tous les utilisateurs de Windows. Précisions.

Obsolescence inéluctable

Dévoilé par Steve Jobs début 2001, iTunes permet à ses débuts d’organiser ses fichiers musicaux facilement sur son ordinateur puis de graver des CD. A mesure qu’il s’est doté de plus en plus de fonctionnalités (radio en ligne, e-books…), le logiciel s’est cependant alourdi et, il faut le dire, transformé en usine à gaz. Il a aussi pris un coup de vieux à mesure que le téléchargement a laissé la place au streaming, avec à la clé un modèle économique solide, l’abonnement. Bien après Spotify, Apple s’est lancé tardivement dans le streaming musical en 2015 avec Apple Music, qui propose un large choix de morceaux via un abonnement mensuel. Le service revendique 50 millions de morceaux aujourd’hui. Après l’annonce début 2019 d’un lifting complet d’Apple TV, iTunes était devenu obsolète et redondant, et l’annonce du couperet n’était qu’une question de temps.

iTunes remplacé par trois applis dans le prochain Mac OS

« L’avenir d’iTunes n’est pas une "app" mais trois », a annoncé lundi Craig Federighi, responsable « logiciels » de la firme à la pomme, lors de la conférence annuelle des développeurs Apple en Californie. Le nouveau système d’exploitation Mac OS Catalina, qui sera disponible à l’automne, remplacera en effet le logiciel emblématique par trois autres qui se partagent ses différentes fonctions : Apple Music, Apple Podcasts et Apple TV. Les synchronisations et sauvegardes d’iPhone et iPad se feront désormais via le Finder.

Les utilisateurs de Windows gardent iTunes pour l’instant

Sur le moment, Apple n’a pas pipé mot concernant les utilisateurs de PC sous Windows, qui représenteraient tout de même, selon certaines estimations, 87 % du marché. Interrogée par plusieurs médias américains, l’entreprise a ensuite précisé que les utilisateurs de Windows ne verraient pour l’instant « aucun changement » dans leurs habitudes et qu’elle continuera à supporter iTunes sur cette plateforme. Pour l’instant. Et sur les iPhone et iPad eux-mêmes, les achats et téléchargements de musique, tout comme les achats et location de vidéos, continueront à se faire sur l’appli iTunes Store.