Une colistière de Dupont-Aignan s'en prend sur Twitter à un chauffeur VTC, les internautes s'indignent

POLITIQUE Nadejda Silania, numéro 8 sur la liste aux Européennes du mouvement Debout la France, s’est fait remarquer sur Twitter en postant ce samedi un message à connotation islamophobe et handiphobe

H. B.

— 

Illustration de VTC.
Illustration de VTC. — Pierre Andrieu

Son tweet a suscité un véritable tollé. Nadejda Silania, numéro 8 sur la liste du mouvement Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan, s’est fait remarquer sur Twitter en postant ce samedi un message à connotation islamophobe et handiphobe. Après avoir effectué un trajet en VTC, cette candidate aux Européennes s’est moquée d’un chauffeur de VTC sourd-muet.

« #Islamisation. Voilà le chauffeur du Kapten [application de VTC] qui m’a emmenée ce matin à la gare. En plus, il a prévenu par écrit qu’il était sourd et muet (c’est le ramadan). Heureusement il n’était pas aveugle », a tweeté la candidate aux Européennes, partageant une photo non floutée du chauffeur et une autre de l’intérieur de son véhicule où l’on peut voir une pancarte indiquant qu’il est malentendant et muet.

Le tweet écrit par Nadejda Silania.
Le tweet écrit par Nadejda Silania. - Capture d'écran Twitter

« La prochaine fois, tu prendras les transports en commun »

Ce message, dans lequel apparaît la photo du chauffeur, a suscité la colère de nombreux internautes. « La prochaine fois, tu prendras les transports en commun au lieu de prendre en photo les gens à leur insu et de se servir de leur handicap pour tenir des propos haineux », a notamment tweeté un internaute.

« Je viens de transmettre ce tweet au commissariat de police pour un dépôt de plainte pour violation du droit à l’image. Pour rappel : l’article 226-2 du Code pénal sanctionne cela d’un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende », a tweeté un autre internaute.

Face au tollé suscité sur les réseaux sociaux, la colistière de Nicolas Dupont-Aignan a supprimé son message. « J’ai supprimé mon tweet. Je reconnais m’être trompée et ne pas avoir vu l’appareil auditif. Je m’en excuse très sincèrement et regrette ce que j’ai écrit. Je respecte profondément les personnes en situation de handicap », explique-t-elle dans un autre tweet.

« Ça n’est pas la première fois qu’un chauffeur en tunique ne veut pas me parler ! Je voulais dénoncer la dégradation de la condition des femmes, rabaissées par des islamistes. C’est pourquoi j’ai réagi à chaud, j’ai commis une injustice à l’égard de cet homme », a toutefois ajouté la candidate pour tenter de justifier son tweet.