Le message posté sur Twitter par le ministère des Solidarités et de la Santé.
Le message posté sur Twitter par le ministère des Solidarités et de la Santé. — Capture d'écran Twitter

OUPS

«Un enfant meurt du paludisme toutes les deux minutes. Accélérons le mouvement»... Le ministère de la Santé supprime son tweet ambigu

Le visuel, utilisé par le compte officiel du ministère pour sensibiliser le grand public à la journée mondiale de lutte contre le paludisme, a suscité de nombreuses moqueries sur les réseaux sociaux

C’est ce qu’on appelle une petite « boulette ». Le visuel, utilisé par le ministère des Solidarités et de la Santé pour sensibiliser le grand public à la journée mondiale de lutte contre le paludisme, a suscité de nombreuses moqueries sur les réseaux sociaux.

« Un enfant meurt du paludisme toutes les deux minutes. Accélérons le mouvement », était-il notamment inscrit sur le visuel qui accompagnait le tweet posté le jeudi 25 avril dernier par le compte officiel du ministère.

« Accélérer à quel point ? Un par minute, deux par minute ? »

Cette petite bourde a été signalée ce samedi matin sur les réseaux sociaux par de nombreux internautes. « Accélérer à quel point ? Un par minute, deux par minute ? », « Le paludisme, une priorité pour #Buzyn. Elle veut même accélérer le nombre de mort » ou encore « Il n’y en a pas un qui a tilté… You made my day… C’est de pire en pire… Et on creuse, on creuse, on creuse », ont notamment tweeté certains internautes.

Visiblement alerté ce samedi de la malencontreuse erreur commise, le compte officiel du ministère des Solidarités et de la Santé a supprimé le tweet en question, soit plus d’une semaine après sa publication. « Nous retirons de notre profil le visuel que vous nous avez signalé et qui pouvait prêter à confusion », a retweeté ce samedi après-midi le ministère.