«Dans ma rue», l’application pour dénoncer les incivilités à Paris, accusée d’inciter à «la délation»

CIVISME Cette application qui permet « de transmettre les anomalies dans les rues ou les parcs de Paris », est disponible gratuitement sur iOS et Android…

H. B.

— 

Un agent de la «brigade des incivilités» de la Ville de Paris. (Illustration)
Un agent de la «brigade des incivilités» de la Ville de Paris. (Illustration) — Tristan Reynaud/SIPA

« Délation », « dénonciation 2.0 »… A peine lancée, l’application #DansMaRue suscite déjà la polémique. La Mairie de Paris a annoncé ce jeudi sur son compte Twitter la mise en place d’ une nouvelle application qui permettra aux Parisiens de signaler une voiture garée sur une piste cyclable, un graffiti ou des déchets abandonnés sur le trottoir…

Cette application qui permet « de transmettre les anomalies dans les rues ou les parcs de Paris », est disponible gratuitement sur iOS et Android.

« Ce n’est pas de la dénonciation », estime Anne Hidalgo

« Nos agents interviendront rapidement pour verbaliser ou l’emmener à la fourrière. Priorité #sécurité et #circulation apaisée ! », a tweeté Anne Hidalgo.

Concrètement, l’utilisateur devra remplir un formulaire pour signaler l'« anomalie » (objet abandonné, problème de voirie…) et sa localisation. Une photo pourra également être ajoutée.

Sur les réseaux sociaux, certains ont tout de suite vu dans cette application une incitation à la « délation ». « Je suis vigilant sur l’ambiance malsaine que peut engendrer ce genre de pratiques si elle se banalise voire devient la norme. La méfiance permanente de l’autre », a notamment tweeté un internaute.

Invité ce vendredi sur France 5 dans l'émission C à Vous, Anne Hidalgo a tenu à justifier l’utilité d’une telle application. « Ce n’est pas de la dénonciation (…) Moi je l’utilise beaucoup », a expliqué la maire de Paris.