Cinq façons de limiter au maximum les risques de piratages sur Facebook

CYBERSECURITE Le piratage de masse dont a été victime Facebook rappelle que le réseau n’est pas infaillible face à des hackers malveillants. Quelques bons réflexes permettent à notre échelle de limiter les risques…

— 

Une écran de téléphone montrant l'application Facebook (image d'illustration).
Une écran de téléphone montrant l'application Facebook (image d'illustration). — Oli SCARFF / AFP

Ce vendredi, Facebook a révélé qu’une faille de sécurité affectant « presque 50 millions de comptes », avait pu permettre à des pirates de prendre le contrôle de comptes d’utilisateurs. D

Pour 20 Minutes, deux expertes conseillent cinq démarches simples à suivre pour se prémunir au maximum le piratage de son compte Facebook ou pour limiter en les conséquences. Aroua Biri, docteure en cybersécurité, rappelle les réglages qu’il est possible d’effectuer directement sur la plateforme. Florence Sedes, professeure en science des données informatiques à l’Université de Toulouse revient sur l’importance du choix du mot de passe et de la gestion de ses informations personnelles en ligne.

Le choix du mot de passe

Aujourd’hui, la plupart des sites conseillent d’avoir un mot de passe avec un nombre minimum de lettres, une majuscule, un chiffre et un signe de ponctuation. Il existe des plateformes sur internet permettant de tester la force de ses mots de passe. Florence Sedes recommande Kaspersky. N’utilisez pas le même mot de passe pour tous vos comptes et pensez à le changer quatre fois par an.

Recevoir des alertes en cas de connexions non reconnues.

Il est possible d’activer ces notifications en se rendant dans « paramètre », puis dans « sécurité et connexion ». Un mail vous sera alors envoyé pour vous alerter d’une connexion à votre compte sur un appareil que vous n’avez pas l’habitude d’utiliser.

Double check au moment de la connexion

Grâce à cette option, lorsque vous vous connectez sur un ordinateur ou un téléphone inconnu, Facebook vous demande votre mot de passe, mais également un code. Celui-ci vous est envoyé à chaque fois par texto. Ce réglage qui se trouve aussi dans la rubrique sécurité et connexion s’appelle « l’authentification à deux facteurs ».

Etablir une liste d’amis de confiance

Choisir des proches qui vous aideront à récupérer votre compte en cas de piratage. Lorsque cela arrive, la personne malveillante peut changer votre mot de passe et vous empêcher d’accéder à votre compte. Pour ne pas se retrouver dans ce genre de situation, vous pouvez sélectionner, toujours dans la rubrique « sécurité et connexion », entre 3 et 5 amis qui pourront vous envoyer un code et un URL depuis Facebook pour vous permettre de vous reconnecter.

Gestions des informations personnelles

Florence Sedes rappelle qu’il est important de garder privé les données personnelles renseignées sur son profil, contrairement aux informations postées sur sa page, qui elle peut-être publique ou accessible à ses amis. Réduisez au maximum les informations renseignez. « Pensez toujours à évaluer l’utilité de la divulgation de données personnelles par rapport au préjudice en cas de piratage. »

Il est également possible de sauvegarder sur son ordinateur toutes ses données Facebook. Dans « paramètre », cliquez sur « accédez à vos informations », puis sur « télécharger vos informations ».