VIDEO. Toulouse et Nantes choisies par SFR pour expérimenter la 5G et son très haut débit mobile

TELEPHONIE La technologie du très haut débit mobile sera testée par SFR sur Nantes et Toulouse d’ici quelques mois. Avant une mise en service pour le grand public en 2020…

Beatrice Colin

— 

Jeune femme envoyant un sms avec un téléphone portable. Illustration.
Jeune femme envoyant un sms avec un téléphone portable. Illustration. — POUZET/SIPA
  • Nantes et Toulouse sont les communes retenues par SFR pour expérimenter la technologie 5G sur le territoire français. Les travaux sur le réseau et les antennes débuteront cet été.
  • Cette expérimentation menée par les services de l’opérateur mobile durera jusqu’à la mise en service pour le grand public de la 5G, en 2020.

Ce sera comme avoir le débit de la fibre format XXL, mais sur son portable. Avec la possibilité de commander sa voiture depuis son portable ou pour un chirurgien de réaliser une opération à distance en temps réel. L’opérateur de téléphonie mobile SFR a indiqué mercredi qu’il allait expérimenter au cours des prochains mois la 5G sur les villes de Nantes et Toulouse après avoir reçu l’accord de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep).

Le même jour, Orange a annoncé le déploiement de cette technologie sur Marseille, qui viendra compléter les sites de tests de Lille et Douai. Et la veille, c’est leur concurrent  Bouygues qui a réalisé pour la première fois un test en conditions réelles à Bordeaux.

Cette course effrénée pour conquérir le futur marché de la 5G profitera du coup aux Toulousains et Nantais. Mais pas avant quelques mois, lorsque l’autorisation de lancement commercial sera délivrée, a priori en 2020. Elles feront partie des premières villes à pourvoir en bénéficier, comme cela avait déjà été le cas pour la Ville rose, lors de la mise en service de la 4 G.

Travaux sur le réseau dès cet été

D’ici l’an prochain, SFR va en effet réaliser à partir de cet été des travaux sur ses antennes et son réseau pour tester cette nouvelle technologie et ses différentes fonctions. Car pour l’heure, l’opérateur ne l’a testé en extérieur qu’une seule fois, le 23 mai, à Vélizy.

« Lors de sa mise en service en 2020, cela permettra à Toulouse et Nantes de passer d'un débit de 300 Mbit/s avec la 4G à minima 1 et jusqu'à 10 Gbit/s. Le temps de latence sera aussi diminué, ce qui est très intéressant notamment pour la télémédecine, la domotique et tout ce qui concerne les objets connectés », explique Guillaume Fauré, directeur des relations régionales Sud-Ouest chez SFR.