Les seins, fesses et vagins des femmes ne sont plus censurés sur Instagram si c’est un accouchement

CENSURE Instagram a revu il y a quelques semaines sa politique de censure concernant la publication de corps dénudés sur le réseau…

Marie De Fournas

— 

Accouchement, illustration
Accouchement, illustration — VIKTOR DRACHEV / AFP

Les tétons (presque) tous libérés. Jusqu’à présent, il était quasiment impossible de poster la photo d’une femme nue sur Instagram. Même si la photo était artistique, cette dernière était supprimée dans les heures ou jours qui suivaient, car considérée comme à caractère sexuel. Une aberration pour certains et certaines. C’est ainsi qu’est par exemple né le hashtag #FreeTheNipple, visant à « libérer le téton ». Mais c’est un autre mouvement qui aurait poussé Instagram a changer sa politique rapporte le site Madmoizelle.

Depuis 2014, une infirmière américaine se bat pour montrer ce qu’est véritablement une naissance. Pour y parvenir Katie Vigos a créé le Empowered birth project. Un site, mais également un compte Instagram sur lequel la plupart des photos postées, étaient jusqu’alors supprimées. Fin 2017, la maman de trois enfants a alors décidé de lancer une pétition pour que « les contenus relatifs à la naissance soient catégorisés comme "éducatifs" », ou encore que « des images crues de naissances par voie basse » puissent être postées. Plus de 23.000 signatures plus tard, la pétition semble avoir porté ses fruits. Les photos d’accouchement, même très explicites, où l’on peut voir des corps de femmes nues, sont désormais autorisées.

Ne pas relâcher les efforts

Malgré cette victoire, la guerre n’est pas finie. Katie Vigos a publié un post dans lequel elle rappelle que lorsque Facebook et Instagram ont autorisé la publication de photos d’allaitement, il a ensuite fallu se mobiliser pour les partager en nombre et un travail de veille pour s’assurer de leur maintien en ligne. Notamment pour que les plateformes distinguent dans quel contexte était publiée une photo de sein.

L’infirmière assure que cela sera pareil pour que les photos d’accouchements soient différenciées des photos de nudité « simples ». En attendant, les autres clichés ou vidéos de corps de femmes nues restent la plupart du temps interdites. Jusqu’à nouvel ordre…

Do you remember what it was like when breastfeeding was censored? And do you remember what it was like after Facebook and Instagram changed their policies to allow it? That was a few years ago. Our ability to freely share uncensored breastfeeding images— and keep them up— didn’t happen overnight. It took a while. It took many, many people uploading A LOT of breastfeeding related content for Facebook and instagram’s technology to better learn and distinguish it from breasts in other contexts. . Uncensored birth is going to be a similar process. . I get that a lot of people are skeptical about the recent policy change that allows us to share uncensored birth content on Facebook and Instagram. I think a certain level of skepticism can be healthy when engaging in efforts to create massive social change. It keeps us on our toes, holds people and organizations accountable, and motivates us to carry on the fight. . The best and only thing I can tell you is exactly what numerous employees of FB/IG have confirmed to me— and to multiple media outlets— on numerous occasions: that the policy change is official, and it will take quite some time for their technology to catch up and learn to distinguish nudity in birth versus nudity in other contexts. During this transitional time, glitches and mistakes are going to happen. . I am choosing to remain optimistic, and I have complete faith that if this policy change does not deliver on its promise, we can all join together and raise hell until it does. Just like we did with #IGallowuncensoredbirth. Our collective voice has been heard before, and it can and will be heard again. . Until FB/IG come up with a better system to protect pages and content during this transition, I’ve decided to open up the campaign’s email account— allowuncensoredbirth@gmail.com— for people experiencing censorship problems to reach out for support. If you know anyone who needs this information, please tag them! . Today and every day, this work will continue. . Love, @katievigos . 📷 @jadebeallphotography

A post shared by By @katievigos RN, Doula (@empoweredbirthproject) on

>> A lire aussi : Nudité: Le compte Instagram de la «blogueuse nue» a finalement été réactivé