«World of Warcraft»: Un an de prison pour avoir piraté les serveurs du jeu, par vengeance

ETATS-UNIS Le joueur roumain était « fâché avec un autre joueur contre lequel il jouait régulièrement »…

M.C. avec AFP

— 

World of Warcraft.
World of Warcraft. — SIPA

Il voulait « se venger d’un différend » avec un autre joueur. Un Roumain qui avait lancé une attaque informatique contre les serveurs californiens du très populaire jeu vidéo en ligne World of Warcraft (WoW) a été condamné lundi à une année de prison aux Etats-Unis.

Calin Mateias, 38 ans, originaire de Bucarest, a été extradé vers les Etats-Unis pour avoir inondé en 2010 les serveurs d’un nombre de demandes tel que le jeu était devenu inaccessible pour des milliers de joueurs.

« Ses actes étaient motivés par le désir puéril de gagner »

« Fâché par un joueur contre lequel il jouait régulièrement, l’accusé était déterminé à faire perdre ses rivaux sur WoW en arrêtant les serveurs afin qu’ils ne puissent pas accéder au jeu », ont écrit les procureurs dans des documents déposés devant le tribunal. « Ses actes étaient motivés par le désir puéril de gagner ce jeu et de voir les autres perdre », selon la même source.

En février, Calin Mateias a plaidé coupable devant le tribunal de Los Angeles d’avoir endommagé intentionnellement un ordinateur protégé. Le mois dernier, il a payé 30.000 dollars à Blizzard Entertainment, l’éditeur du jeu. Les autorités américaines ont par conséquent abandonné les poursuites contre lui dans un dossier séparé de piratage informatique en Pennsylvanie.