Tinder: Une faille permet de voir les photos en direct, vos «likes» et vos «matchs»

PIRATAGE Repérée par un spécialiste de la cybersécurité aux responsables de l'appli de rencontre en novembre dernier, la double faille est toujours présente...

20 Minutes avec agence

— 

Tinder
Tinder — Flickr

Utilisateurs de Tinder, attention à vos photos. A cause d’une double faille de sécurité, un pirate informatique relié au même réseau Wifi qu’un utilisateur de l’appli de rencontre pourrait savoir les photos qu’il a rejetées et celles qu’il a au contraire appréciées.

>> A lire aussi : Tinder lance Ripple, une application pour les professionnels

Avec à la clé la possibilité pour le hacker d’en savoir plus sur les préférences des adeptes de la plateforme, souligne à Wired Erez Yalon, un spécialiste israélien en cybersécurité​.

Une faille découverte en novembre 2017

Le professionnel de la protection informatique affirme même que la faille existe toujours alors qu’il a communiqué sa découverte aux responsables de Tinder en novembre 2017. « Comme toutes les sociétés du secteur de la high-tech, nous travaillons en permanence à l’amélioration de nos moyens de lutte contre les pirates mal intentionnés », a cependant déclaré au média américain un porte-parole de Tinder.

Comme il l'est expliqué une vidéo publiée sur YouTube, il suffit au hacker d’être équipé du logiciel TinderDrift pour voir en direct les photos proposées par l’appli sur un smartphone qui fonctionne sous iOS ou sous Android. Les clichés sont émis ou réceptionnés par les téléphones mobiles sans aucun chiffrement HTTPS.

S’ajoute à cette première faille le fait qu’un rejet, un « like » et un « match » sont systématiquement codés avec un nombre d’octets propre à chaque opération et qui ne varie pas. Il est alors aisé de déterminer quel sort a été réservé à chaque photo par l’utilisateur espionné.

>> A lire aussi : VIDEO. Ils ont matché il y a 3 ans, aujourd'hui Tinder leur offre leur premier «date» à Hawaii