VIDEO. Le tweet de Barack Obama sur Charlottesville est devenu le plus «liké» de l'histoire

NUMBER ONE Barack Obama y rejette le racisme en citant Nelson Mandela...

D. D.

— 

Barack Obama donnant un discours à Boston en mai dernier.
Barack Obama donnant un discours à Boston en mai dernier. — Steven Senne/AP/SIPA

Alors que le président des Etats-Unis, Donald Trump, a été vivement critiqué pour sa timide condamnation des manifestations suprémacistes de Charlottesville ainsi que des débordements qui ont suivi, son prédécesseur a une nouvelle fois réussi à faire le buzz. Barack Obama a partagé une photo de lui devant des enfants blancs et noirs accompagnée d’une phrase attribuée à Nelson Mandela.

« Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de sa couleur de peau, son origine ou sa religion… » Le héros de l’abolition de l’Apartheid poursuivait ainsi : « Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, alors ils peuvent apprendre à aimer. Car l’amour vient plus naturellement au coeur de l’homme que son opposé. »

Un tweet sur l’attentat de Manchester reste le plus partagé 

Samedi, un suprémaciste blanc a renversé avec sa voiture des manifestants antiracistes venus dénoncer le rassemblement de dizaine de militants néonazis à Charlottesville. Une femme de 32 ans est décédée.

Un mot « liké » plus de 3 millions de fois par les internautes. L’ex-président des Etats-Unis a battu le record, à connotation tragique, détenu par la chanteuse Ariana Grande en mai dernier après l’attentat qui a touché la salle de concert de Manchester où elle donnait un concert. 22 personnes, notamment des enfants et des adolescents, avaient alors péri dans l’attaque. Le tweet avait récolté quelque 2,7 millions de « like ».