Donald Trump a troqué son vieux Galaxy S3 pour un iPhone

WEB Si le risque de piratage est réduit, il reste cependant bien réel...

P.B. avec AFP

— 

Donald Trump utilisait un Galaxy S3 de Samsung jusqu'à début 2017.
Donald Trump utilisait un Galaxy S3 de Samsung jusqu'à début 2017. — M.ROURKE/AP/SIPA

Donald Trump se modernise. Alors qu’il utilisait, semble-t-il, un vieux Galaxy S3 pour tweeter, le président américain vient de passer à un iPhone. Et les experts avertissent qu’il s’expose toujours à un risque non négligeable de piratage.

Le chef des réseaux sociaux à la Maison Blanche, Dan Scavino, a confirmé cette semaine que Donald Trump "utilise son nouvel iPhone sur Twitter depuis plusieurs semaines". Du coup, cela devient plus compliqué de savoir qui tweete car tous les messages sont désormais publiés depuis le client iPhone.

Le risque dépend de son usage

"Je peux garantir que les Russes et les Chinois tenteront de lancer une attaque", estime John Dickson, un ancien responsable de la cybersécurité de l’U.S. Air Force et consultant pour la société Denim Group, au Texas. Pour John Dickson, le risque de piratage du téléphone du président dépend beaucoup de son utilisation. "Si c’est un appareil à usage limité, le risque est minime (…) Mais aussitôt que vous commencez à cliquer sur quelque chose, à télécharger des applications, à autoriser l’accès à votre téléphone, c’est là que les choses deviennent très sérieuses", prévient-il.

Si le système d’Apple n’est pas inviolable, comme les documents de la CIA publiés par WikiLeaks l’ont montré, Donald Trump y gagne quand même au change en utilisant un smartphone récent : le Galaxy S3, un smartphone de 2012, ne reçoit plus de mise à jour d’Android depuis 2015.

Les téléphones portables peuvent être piratés et permettre à l’auteur de l’attaque de se servir du micro comme appareil d’écoute, d’accéder à la caméra, de géolocaliser le téléphone ou même de prendre le contrôle de l’appareil. L’ancien président, Barack Obama, utilisait un BlackBerry, puis un autre smartphone sécurisé avec des fonctions limitées.