VIDEO. Présidentielle: Fillon assène qu'il n'est «pas autiste» et suscite la polémique

Bad Buzz Avec ces propos « maladroits » prononcés lors de son intervention télévisée dimanche soir, le candidat LR crée la polémique…

— 
François Fillon, candidat LR à la Présidentielle,  s'exprime sur le plateau du journal de France 2, le 5 mars 2017.
François Fillon, candidat LR à la Présidentielle, s'exprime sur le plateau du journal de France 2, le 5 mars 2017. — Jacques DEMARTHON / AFP

Questionné sur les défections de son camp sur France 2, dimanche soir, François Fillon a par trois fois expliqué à Laurent Delahousse qu’il n’était pas autiste.

>> A lire aussi : Fake news: Fillon déclare à tort que les médias ont annoncé le suicide de Penelope

« Je ne suis pas autiste, je vois bien les difficultés. J’entends bien les critiques. Je ne suis pas jusqu’au-boutiste, pas enfermé dans une certitude mais il y a une chose que je constate c’est qu’il n’y a pas d’alternative », déclare-t-il en début d’interview.
« Il faut que je rassemble ma famille. C’est là évidemment que je vous dis que je ne suis pas autiste », ajoute-il un peu plus tard. « Je ne suis pas du tout enfermé, je ne suis pas du tout autiste », conclu enfin le candidat à la Présidentielle.

Twitter s’enflamme et martèle : #JeSuisAutiste

« Maladroit », « insultant », voire « inadmissible », les propos de François Fillon ont indigné la toile. A commencer par les internautes directement concernés par le syndrome d’Asperger.

Certains ont même relevé que Penelope Fillon, étant elle-même marraine de l’association Asperger Aide France, n’avait sans doute pas apprécié les propos de son mari…

Les associations et la secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, n’ont pas hésité à pointer du doigt la « faute lourde » de François Fillon.

Très vite, le hashtag #JeSuisAutiste a émergé sur Twitter. François Fillon, lui, ne s’est toujours pas exprimé sur la polémique alors que de nombreux Français attendent aujourd’hui des excuses de sa part.