Primaire à gauche: Quel candidat suscite le plus d'échanges sur les réseaux?

POLITIQUE Digimind, éditeur français de solutions de veille, a étudié les conversations sur les réseaux sociaux pour voir lequel des sept candidats à la primaire de la gauche suscite le plus d'intérêt...

O. G.

— 

Les 7 candidats à la primaire de gauche au débat de jeudi 12 janvier 2017.
Les 7 candidats à la primaire de gauche au débat de jeudi 12 janvier 2017. — bertrand GUAY / AFP

Dimanche, les Français sont invités à déposer leur vote pour départager les sept candidats à la primaire de la gauche. A quelques heures du troisième débat et trois jours du premier tour, qui donnera le duo de tête, 20 Minutes dévoile quel est le candidat qui suscite le plus de discussions sur les réseaux sociaux.

Primaire de la gauche: Trois choses à savoir sur le dernier débat avant le premier tour

Quel candidat attire le plus l’attention des internautes ? Quels sont les thèmes qui reviennent le plus dans les interactions sur Twitter, Facebook, Instagram et forums ? Du 7 décembre 2016 au 17 janvier 2017, Digimind, éditeur français de solutions de veille, d’e-réputation et de Social Media Intelligence, a analysé les échanges concernant les sept compétiteurs. Résultat ? Le chouchou des réseaux sur ce dernier mois s’appelle Manuel Valls.

Qui est le candidat qui suscite le plus d’échanges ?

Et de loin. L’ancien Premier ministre, qui est parti tard en campagne, comptabilise 121.000 mentions sur les réseaux sociaux. Il caracole en tête avec deux fois plus d’interactions qu’Arnaud Montebourg (67.609 mentions), deuxième sur la liste.

Vient ensuite Benoît Hamon avec 47.105 mentions. A quelques points seulement de Vincent Peillon (41.374). Les trois candidats moins connus arrivent en fin de liste : Sylvia Pinel (10.921), Jean-Luc Bennahmias (10.397) et François de Rugy (5.909).

Analyse des conversations impliquant les candidats à la primaire de la gauche, par la société d'e-réputation Digimind.
Analyse des conversations impliquant les candidats à la primaire de la gauche, par la société d'e-réputation Digimind. - Digimind

Si les sondages, tout comme la prédominance sur les réseaux sociaux, ne donnent pas souvent des prédictions pour l’avenir, force est de constater que la Toile ne se démarque pas des dernières enquêtes d’opinion. Selon un sondage Ipsos-Le Point publié mercredi Manuel Valls reste en tête avec 53 % d’opinions favorables, mais est rattrapé par Benoît Hamon (+23 points) et Arnaud Montebourg (+18 points), à 51 %.

Plus précisément, les conversations virtuelles se sont concentrées sur Manuel Valls lors de quatre temps forts sur ce dernier mois :l’« enfarinement » de Manuel Valls à Strasbourg le 22 décembre, son passage à L’Emission politique le 5 janvier et les deux derniers débats, soit le 12 et le 15 janvier.

Quels thèmes ressortent des conversations sur les réseaux ?

Plus intéressant, Digimind souligne que beaucoup des interactions n’ont rien à voir avec le programme du l’ancien Premier ministre, ou même à l’actualité. En effet, 28 % des mentions relatives à l’ancien Premier Ministre sont liées à son opposition avec Emmanuel Macron. Qui n’est pas candidat à la primaire de la gauche, mais bien à l’élection présidentielle, et n’est donc pas comptabilisé dans cette étude sur la e-popularité.

Deuxième thème qui occupe beaucoup les internautes quand ils évoquent Manuel Valls :le 49.3, avec 19 % des mentions. « Sur les médias sociaux, tout comme dans la sphère physique, son choix et sa justification “cela m’a été imposé” sont très critiqués et peu acceptés », précise dans un communiqué Digimind.

Enfin, le troisième sujet le plus partagé n’a rien à voir avec son programme ou ses prises de position : il s’agit de Donald Trump.

Qui était le favori sur la Toile à droite ?

De quoi relativiser l’avance de Manuel Valls sur les réseaux sociaux. D’autant qu’une étude similaire concernant la primaire de la droite et du centre à quelques jours du premier tour dévoilait que le candidat qui cumulait la plus grande communauté et le plus d’interactions n’était autre que Nicolas Sarkozy (450.000 interactions sur un mois pour repère)… balayé à la surprise générale dès le premier tour.

>> Quel candidat de la primaire à gauche correspond le mieux à vos idées ? Testez notre boussole ici dans sa version optimisée ou ci-dessous.