CES 2017: Alexa, l'assistant vocal d'Amazon, passe l'aspirateur à votre place

TECHNOLOGIE L'entreprise est à l'offensive grâce à de nombreux partenariats...

P.B.

— 

Echo, d'Amazon, intègre l'assistant Alexa.
Echo, d'Amazon, intègre l'assistant Alexa. — SHUTTERSHOCK/SIPA

« Alexa, démarre la machine à laver à 17 h 30. » « Alexa, va passer l’aspirateur dans la chambre. » « Alexa, éteins la lumière. » Voici quelques exemples qui seront bientôt possibles grâce à l’assistant d’Amazon. Après l’avoir intégré dans son enceinte Echo, le géant du commerce en ligne a dévoilé une longue liste de partenaires, mercredi,au CES de Las Vegas. Avec un objectif clair : faire de sa plateforme l’OS de la maison connecté.

Parmi la liste des partenaires, on trouve Whirpool (lave-linge et sèche-linge), LG (frigo), Dish (une box Internet), Lenovo (une enceinte), General Electrics (une lampe), Samsung (un aspirateur), WeMo (une prise et un gradateur connecté) et bien d’autres.

Amazon vs Google

Alors que le marché de la maison connectée est une jungle qui manque cruellement de standards universels, Amazon mise sur une intégration de son assistant intelligent pour créer une couche logicielle permettant à l’utilisateur d’interagir avec tous ses périphériques connectés.

L’an dernier, Google a réagi avec son assistant Home. Juste avant le CES, l’entreprise a ouvert sa plateforme aux développeurs et quelques partenariats ont été annoncés, notamment du côté de l’automobile. Pour l’instant, Amazon, qui est présent depuis deux ans sur le marché, conserve une longueur d’avance. En attendant qu’Apple, Facebook et Microsoft se réveillent.