Une affiche « spéciale migration » de Décathlon suscite la polémique

BAD BUZZ Le distributeur d’articles de sport a dû retirer sa publicité et éteindre le feu sur le web…

D.B.

— 

Magasin de sport Décathlon. Villeneuve d'Ascq.
Magasin de sport Décathlon. Villeneuve d'Ascq. — IAFRATE PATRICK/SIPA

Bad buzz pour Décathlon sur Internet. Une affiche publicitaire de la chaîne de magasins, destinée aux chasseurs d’oiseaux migrateurs, a déclenché la foudre des internautes. On y voit un rapace sur des cartouches de fusils de chasse, le tout accompagné par la légende « Spéciale migration ».

Beaucoup d’internautes ont été choqués par ce message équivoque alors que la question des réfugiés est au cœur de l’actualité.

Et d’autres l’ont carrément exploité à des fins idéologiques à l’instar des membres du collectif « Sauvons Calais » qui lutte contre l’immigration et qui a repris mercredi cette affiche sur son mur Facebook. Un message partagé 32.200 fois et liké 11.000 fois.

Les défenseurs des animaux aussi choqués

Cette affiche a aussi ulcéré les défenseurs de la cause animale, qui se sont défoulés sur Twitter.

Le community manager de l'enseigne est sur les dents

Contraint de réagir, Décathlon a d’abord retiré son affiche de l’espace public mardi, comme l'a indiqué à 20 minutes son community manager : «L'affiche était visible sur la façade du magasin. En accord avec le magasin, nous avons immédiatement fait retirer l'affiche, dès la première image reçue, via Twitter.. Dès jeudi matin, elle était retirée», indique-t-il. 

Avant d'expliquer le contexte de cette publicité: «Notre magasin franchisé d'Ajaccio (seule franchise en France) a utilisé cette affiche sur la façade de son magasin. Cette communication - très maladroite- a été réalisée au niveau local et n'est en lien avec aucune campagne nationale, nous ne l'avons pas validée et en avons eu connaissance a posteriori. L'Enseigne le déplore et répète qu'elle trouve cette communication tout à fait inappropriée.»
 

L'enseigne a aussi publié un message sur le compte Facebook du collectif « Sauvons Calais » : « Non, ce n’était pas de l’humour, plutôt une communication très maladroite. Pour information, cette affiche était visible uniquement sur notre magasin d’Ajaccio. Elle a ensuite été détournée sur plusieurs sites web et pages Facebook. Afin d’éviter tout amalgame, nous avons immédiatement retiré cette affiche de la façade de notre magasin ».

Depuis, le community manager de Décathlon continue à éteindre l’incendie sur les réseaux sociaux. Ce qui suscite même la compassion à son égard !

 

 

Mots-clés :