Google: Larry Page investit 100 millions de dollars dans les voitures volantes

HIGH TECH Le co-fondateur du géant de l'internet voulait garder sa participation secrète...

M.C. avec AFP

— 

Un brevet de voiture volante déposé en 2013 par Zee.aero.
Un brevet de voiture volante déposé en 2013 par Zee.aero. — Bureau américain des brevets

Trouve-t-il les voitures sans conducteurs de Google trop terre à terre?  Larry Page, le co-fondateur du géant américain, vient d'investir à titre personnel plus de 100 millions de dollars dans la recherche sur les «voitures volantes», rapporte Bloomberg.

Pratique pour se garer.
Pratique pour se garer. - Bureau américain des brevets

Le milliardaire aurait ainsi placé ses billes dans Zee.Aero, une start-up créée en 2010, et soutiendrait aussi financièrement une autre startup qui a commencé ses opérations l'an dernier, Kitty Hawk. Même si elles travaillent sur des designs un peu différents, les entreprises planchent toutes deux sur des projets de voiture volante et sont installées non loin du siège de Google à Mountain View.

>> A lire aussi : Les Google Cars pourraient être équipées de «papier tue-mouches» pour protéger les piétons

«Une nouvelle forme de transport révolutionnaire»

Zee.Aero, qui compterait désormais quelque 150 salariés, affirme sur son site internet qu'elle est «en train de développer une nouvelle forme de transport révolutionnaire», disant travailler «à l'intersection de l'aérodynamique, de la production avancée, et de la propulsion électrique».

>> A lire aussi : La voiture volante AeroMobil commercialisée en 2017

Larry Page a tenté de garder secret son engagement financier dans Zee.Aero, où les salariés faisaient référence à lui en l'appelant «GUS», un jeu de sur «Guy UpStairs» (le type d'au-dessus en français): il aurait en effet possédé un temps un appartement au-dessus des bureaux de la startup.