Snapchat: Des nouvelles conditions d'utilisation qui font grincer des dents

WEB Le réseau social a dû justifier ses nouvelles exigences...

20 Minutes avec agence

— 

Logo Snapchat
Logo Snapchat — Sipa

Le 1er novembre dernier, Snapchat a présenté à ses utilisateurs les raisons de ses nouvelles conditions d'utilisation. Car depuis la publication de celles-ci, le réseau social de partage de photos et de vidéos éphémères faisait l'objet de nombreuses critiques de la part d'observateurs voyant en ces nouvelles exigences la fin du principe-même de l'application : diffuser des posts s'autodétruisant automatiquement et rapidement après leur visionnage.

Les dernières conditions d'utilisation autorisent, en effet, Snapchat à pouvoir désormais « héberger, stocker, utiliser, afficher, reproduire, modifier, adapter, éditer, publier, créer des contenus dérivés, diffuser, distribuer, promouvoir » les contenus capturés par les utilisateurs.

« Tout aussi privés qu'avant la mise à jour »

La startup a donc tenu à rassurer ses membres, leur assurant du caractère toujours éphémère des messages publiés chez le petit fantôme sur fond jaune. « Les snaps et les messages que vous envoyez à vos amis sont aujourd'hui tout aussi privés qu'avant la mise à jour » des conditions d'utilisation, a ainsi fait savoir la direction de Snapchat.

Le réseau social créé par Evan Spiegel aurait simplement besoin de ces nouvelles règles pour ses « live stories », ces flux de photos et de vidéos issus des utilisateurs que l'application reprend à son compte dans la couverture de certains événements.