Carrefour et Leclerc se déchirent sur la Toile

COMMERCE Carrefour veut faire interdire le site web de comparaison de prix de Leclerc...

AFP

— 

Les centres Leclerc sortent une nouvelle arme pour mener la guerre des prix dans la grande distribution, en lançant un site internet de comparaison des prix de tous ses magasins avec ses concurrents.
Les centres Leclerc sortent une nouvelle arme pour mener la guerre des prix dans la grande distribution, en lançant un site internet de comparaison des prix de tous ses magasins avec ses concurrents. — Jean-Pierre Muller AFP/Archives

Carrefour demande à la justice de faire interdire le comparateur de prix sur Internet de Leclerc www.quiestlemoinscher.com. Pour le numéro deux mondial de la distribution, le site de Leclerc est «trompeur et mensonger» Et d’ajouter, que Carrefour est en faveur d'«un comparateur juste, neutre et indépendant».

Leclerc en est à la troisième version du site Web comparateur de prix. Le portail permet au consommateur de mesurer son pouvoir d'achat et de comparer les prix par produits et par enseignes.

Samedi, Leclerc publie les résultats de ce comparateur de prix en précisant sur la page d'accueil du site et dans des encarts dans la presse qu'il s'était vu interdire l'accès aux magasins Carrefour «entre le 9 et 25 mai 2007, soit 77% de refus». Un site que Carrefour avait déjà attaqué en justice pour «manquement aux règles de la publicité comparative» sur la version précédente.

Malgré les demandes de Carrefour, le groupe Leclerc qui se défend de vouloir en découdre avec les magasins Carrefour et entend «communiquer les résultats» du comparateur.