WWDC 2015: Apple a fait une (petite) place aux femmes

HIGH-TECH Deux vice-présidentes de l’entreprise sont montées sur scène lundi…

Anaëlle Grondin

— 

Jennifer Bailey, vice-présidente en charge de l'Apple Pay pour la firme à la pomme, sur scène à la conférence WWDC 2015, le 8 juin 2015.
Jennifer Bailey, vice-présidente en charge de l'Apple Pay pour la firme à la pomme, sur scène à la conférence WWDC 2015, le 8 juin 2015. — Jeff Chiu/AP/SIPA

C’est un (petit) pas en avant pour la firme à la pomme. Souvent pointée du doigt - comme d’autres géants du Web - pour son manque de diversité, Apple a voulu montrer lundi qu’elle ne prenait pas ce sujet à la légère lors de sa conférence annuelle WWDC. Deux femmes, vice-présidentes du groupe, sont montées sur scène à cette occasion (contre neuf hommes).

Si elles n’ont pas annoncé les nouveautés les plus excitantes de l’année, Jennifer Bailey, en charge d’Apple Pay, et Susan Prescott, sont les premières à prendre la parole à une conférence d’Apple depuis cinq ans. Dans une interview donnée à Mashable avant l’événement, Tim Cook, le patron de la société, avait annoncé : « Vous verrez un changement. » Mais le chemin à parcourir est encore très long.

Même du côté des spectateurs de ces grands-messes high-tech, le public est généralement très masculin. Plusieurs journalistes et médias présents pour la conférence d’Apple lundi ont publié des photos des files d’attente devant les toilettes sur lesquelles on voit très peu (voire pas du tout) de femmes alors que les hommes sont très nombreux à patienter.

 

Le « breaking news » de la soirée :

Même pour 10 dollars par mois, Apple Music ne change pas la donne du streaming