Yahoo quitte la Chine

INTERNET L'entreprise supprime 200 à 300 emplois dans le pays, soit 2% de ses effectifs mondiaux...

M.C.
— 
Une publicité pour Yahoo dans une station de métro de Pékin, en 2008.
Une publicité pour Yahoo dans une station de métro de Pékin, en 2008. — Dong Ng/EyePress Ne/NEWSCOM/SIPA

Yahoo en Chine, c’est fini. L’entreprise américaine, qui avait déjà interrompu son service de messagerie en 2013 sur le territoire chinois, le quitte pour de bon, en supprimant 200 à 300 emplois au passage, rapporte le Wall Street Journal.

Depuis la vente de ses opérations chinoises au géant de l’internet local Alibaba, la dernière présence physique en Chine de Yahoo était un centre de recherche et développement à Pékin, dont les employés représentaient environ 2% des 12,500 personnes employées dans le monde par l’entreprise.

700 à 900 licenciements depuis octobre dernier

La présence en Chine de Yahoo et ses relations avec le gouvernement de Pékin ont au fil des ans été émaillées de polémiques, comme lorsque les informations fournies par l’entreprise avaient entraîné la condamnation de dissidents chinois à de lourdes peines de prison.

Selon Business Insider, cette fermeture serait cependant plutôt liée à une volonté de faire des économies. La présidente de Yahoo, Marissa Mayer, «sous pression» pour réduire les coûts, «licencie des gens tous les mercredis», d’après une source citée par le site. Entre 700 et 900 employés ont été licenciés depuis octobre dernier.