L'auteur cyberpunk Neal Stephenson rejoint la startup Magic Leap

TECHNOLOGIE L'entreprise travaille sur une technologie de réalité augmentée...

Philippe Berry

— 

La startup Magic Leap travaille sur une solution de réalité augmentée d'un genre nouveau.
La startup Magic Leap travaille sur une solution de réalité augmentée d'un genre nouveau. — MAGIC LEAP

Va-t-il tenter de faire du «metaverse» de son livre Snow Crash une réalité? L'auteur américain Neal Stephenson, l'un des pères du mouvement cyberpunk, a annoncé mardi qu'il avait été nommé «futuriste en chef» de la startup Magic Leap. Cette dernière, qui entretient le mystère sur sa technologie, avait fait parler d'elle en octobre en levant plus de 500 millions de dollars, notamment auprès de Google.

Quel rôle jouera Stephenson, qui n'est pas un scientifique ni un ingénieur? L'auteur reste vague mais dit vouloir «aider à façonner l'usage appliqué de cette technologie une fois qu'elle sera ouverte au grand public».

Une réalité augmenté «naturelle»

Magic Leap continue son recrutement hétéroclite. La startup a embauché des experts en optique et en biologie mais aussi des artistes et des créateurs de jeu vidéo. Sa réalité «cinématique» semble être une super réalité augmentée où des objets de synthèse peuvent être superposés à la vision humaine.

Au lieu de chercher à truander le cerveau avec deux images pour simuler un effet 3D, Magic Leap projette a priori un champ lumineux sur la rétine, ce qui permet d'intégrer de manière naturelle l'objet virtuel dans le monde réel, avec son ombre mais aussi une densité qui opacifie ce qui se trouve derrière lui. Bref de quoi, sur le papier, voir le ciel rempli de dragons ou de vaisseaux spatiaux. On attend la première démo.