Apple confirme le rachat de Beats pour trois milliards de dollars

MUSIQUE Le deal était attendu depuis trois semaines...

Philippe Berry

— 

Les cofondateurs de Beats, Jimmy Iovine (gauche) et Dr Dre, aux côtés du patron d'Apple, Tim Cook et du vice-président en charge des services Internet, Eddy Cue.
Les cofondateurs de Beats, Jimmy Iovine (gauche) et Dr Dre, aux côtés du patron d'Apple, Tim Cook et du vice-président en charge des services Internet, Eddy Cue. — APPLE

Dr Dre peut enfin faire sauter le bouchon de champagne. Après trois semaines d’incertitude, Apple a confirmé, mercredi, qu'il allait racheter Beats Audio pour trois milliards de dollars. Sous réserve du feu vert des autorités, Apple versera 2,6 milliards de dollars en cash et le reste en actions, pour acquérir le fabricant de casques audio. Surtout, la firme à la pomme met la main son service de streaming Beats Music et se positionne pour l'après iTunes, alors que les ventes numériques reculent.

>> Pourquoi Apple veut racheter Beats, le décryptage à lire ici

«La musique est une part tellement importante dans nos cœurs à Apple. C'est pour cela que nous joignons les forces de ces deux équipes extraordinaires afin que nous puissions continuer de créer les produits et les services musicaux les plus innovants au monde», écrit le patron d'Apple, Tim Cook.

«J'ai toujours su au fond de moi que Beats appartenait à Apple», ajoute pour sa part le vétéran de la musique Jimmy Iovine, qui a cofondé Beats avec Dr Dre. Le fondateur du label Interscope et la star du hip hop vont tous les deux rejoindre l'équipe dirigeante d'Apple. Pour l'instant, les deux entreprises vont a priori continuer à fonctionner de manière séparée, avec iTunes Radio et Beats Music en concurrence.

Au final, Apple paie 200 millions de dollars de moins que le prix avancé par le Financial Times début mai. Selon Billboard, les dirigeants d'Apple n'ont pas vraiment apprécié la vidéo alcoolisée de Dr Dre célébrant le rachat avant qu'il ne soit officiel et ont «renégocié» le montant.