CES 2014: Les Français tentent de s'imposer sur le marché des objets connectés

INNOVATION Parmi d’autres, les marques françaises Archos, Netatmo et Withings ont déjà lancé l’offensive des nouveaux objets connectés sur le salon CES de Las Vegas…

Christophe Séfrin, envoyé spécial à Las Vegas

— 

Baptisé June, ce bracelet connecté nous permettra de nous prémunir des coups de soleil.
Baptisé June, ce bracelet connecté nous permettra de nous prémunir des coups de soleil. — NETATMO

Le Salon de l’électronique CES de Las Vegas n’ouvrira ses portes que demain. Mais déjà les constructeurs français tentent de distinguer en pré-annonçant leurs grandes nouveautés. Et notamment du côté des objets connectés. Archos dévoilera son bracelet Actity Tracker. Capable de calculer le nombre de pas quotidiens et les calories brûlées par son utilisateur, l’Activity Tracker intégrera un écosystème complet autour de la santé. Sous le nom d’une application unique (Archos Connected Self) le principe pourra réunir et analyser sous une même interface les données de différents appareils: un bracelet connecté, une balance connectée et même un capteur de pression cardiaque.

June: pour se protéger su soleil de juillet…

Plus inattendue, l’annonce par la firme Netatmo d’un bracelet connecté pour… se protéger du soleil. Déjà à l’origine d’une station météo et d’un thermostat connectés, Netatmo poursuit donc son offensive du côté du bien-être avec le June. En forme de bijou fantaisie à porter au poignet, June mesure l’ensoleillement de chaque instant ainsi que l’exposition quotidienne. Résultat: grâce à une application, il est possible d’éviter des coups de soleil en recevant sur son smartphone connecté au bracelet des notifications mettant en garde les utilisatrices de June des risques qu’elles encourent pour leur peu selon leur exposition.

Aura: pour bichonner notre sommeil au quotidien…

La santé sera bel et bien au centre de nombreuses préoccupations de ce salon CES. Autre français spécialisé autour des balances et tensiomètres connectés, la société Withings fait elle aussi l’actualité avec un nouveau capteur qui, après le Pulse qu’elle commercialise déjà, devrait être plus spécifiquement dédié à la mesure de notre sommeil… Appelé Aura, il est composé d’un capteur de sommeil à placer sous le matelas, qui se synchronise avec un petite lampe à placer sur la table de nuit. Ensemble ils procèdent à une analyse précise du sommeil et de l’environnement sonore et du dormeur, tout en transmettant ces informations à une application dédiée. Grâce à sa lampe, Aura est également à même de lancer le réveil du dormeur au moment le plus propice, lors d’une passe de sommeil léger…

>> Tous nos articles sur le CES à lire ici