La BMW i3 face à la concurrence électrique

AUTO 170 chevaux, 130-160 km d'autonomie et 27.990 euros: la citadine sportive allemande dispose d'atouts indéniables...

P.B.
— 
Trois voitures 100% électriques: La Renault Zoe face à la BMW i3 et à la Tesla S.
Trois voitures 100% électriques: La Renault Zoe face à la BMW i3 et à la Tesla S. — PHOTOMONTAGE 20 MINUTES

Pour son premier modèle 100% électrique, officiellement dévoilé lundi, BMW a fait le choix d'une citadine musclée, qui espère se faire une place entre l'entrée de gamme convoitée par la Renault ZOE et le luxe inaccessible de la Tesla S.

>> L'i3 en vidéo:

Autonomie: Dans la moyenne

La plupart des véhicules 100% électriques sont avant tout destinés aux trajets urbains et doivent être rechargés chaque nuit. La BMW i3 se situe dans la moyenne du moment, avec une batterie de 22 kWh et une autonomie annoncée entre 130 et 160 kilomètres. C'est comparable à celle de la Renault Zoe, de la Nissan Leaf ou de la Chevy Volt. La championne, c'est la Tesla S, qui peut tenir un Paris-Nantes (400 km) sur une charge de sa batterie de 85 kWh. Comme ses concurrents, BMW propose en option un petit moteur supplémentaire qui étend l'autonomie à 300 km.

Performances: Un ton au-dessus

Avec 170 chevaux, BMW n'a pas voulu rogner sur le plaisir de conduite. L'i3 passe de 0 à 100 km/h en 7,2 secondes, une performance comparable à la Peugeot 208 GTi. C'est deux fois plus rapide que la Zoe, limitée par un moteur de 88 chevaux. Là encore, la Tesla S s'impose sans peine: 4,2 secondes avec les 400 chevaux du modèle sport.

Prix: Le haut du milieu de gamme

A 34.990 euros, la BMW i3 est légèrement moins chère que ce que les experts prévoyaient. Avec la remise gouvernementale de 7.000 euros, elle s'affiche à 27.990 euros, soit 2.000 euros de plus que la Leaf. La Renault Zoe, elle, démarre à 13.700 euros (bonus inclus) mais il faut compter au moins 1.000 euros par an de location de batterie. De 75.000 à 100.000 euros, la Tesla S, elle, reste destinée aux plus fortunés.