Le son désireux de bien se faire entendre

©2006 20 minutes

— 

Musique, vidéos, télévision, jeux, jusqu'aux diaporamas à sonoriser, jamais l'ordinateur n'a eu autant besoin de son. Paradoxe : les enceintes vendues avec les PC offrent rarement une bonne écoute. D'où la nécessité de leur substituer un équipement plus performant. Dans les magasins, soixante marques leur font de l'oeil, même si le secteur reste dominé par Altec Lansing, Logitech et Creative. Mais des acteurs tels JBL (réputé dans l'univers Mac), Bose ou Klipsh, loin derrière en termes de ventes, proposent du matériel d'excellente qualité. Conseil : adaptez votre équipement à vos besoins. Ensuite seulement, tentez d'associer prix, design et performances.

Les enceintes 2.0 Elles représentent 50 % des ventes. Même si leur qualité s'améliore, avec des basses plus présentes, elles sont à réserver à une utilisation basique. Avec elles, seule la stéréo se fait entendre. A partir de 10 e.

Les ensembles 2.1 Avec 40 % du marché, ils ne cessent de voir leurs ventes grimper. Aux enceintes latérales s'ajoute un caisson de basses qui offre plus de présence au morceau écouté. Si l'on trouve des premiers prix à 30 e, mieux vaut s'orienter vers un modèle plus cher, comme le FX6021 d'Altec (200 e), résolument audiophile.

Les kits 5.1 Comme dans un système home cinéma, ils se composent d'enceintes frontales, centrale, surround et d'un subwoofer. A partir de 70 e, ces équipements permettent de s'immerger au coeur d'un film ou d'un jeu. Mais ils sont en perte de vitesse depuis deux ans (moins de 10 % des ventes, contre 25 % il y a peu). « Les gens rechignent à tirer les fils », constate-t-on chez Creative. Attention, en 5.1, une carte son adaptée est requise, absente sur de nombreux portables. A ne pas négliger : de plus en plus de systèmes audio se branchent directement en USB, avec l'avantage d'être auto-alimentés.

Christophe Séfrin

Doucement les basses ! La puissance ne fait pas tout. Si les ensembles 5.1 peuvent afficher jusqu'à 700 watts RMS, ce qui correspond à la puissance additionnée des six enceintes, l'auditeur peut largement se satisfaire d'une puissance dix fois moindre pour une utilisation classique, même en home cinéma. Privilégiez plutôt la bande passante, qui révèle la capacité du système à offrir des aigus très fins et des graves profonds. De 30 Hz à 20 kHz, l'écoute est en général très équilibrée.