Après la guerre du smartphone, voici la bataille de la smartwatch

Philippe Berry

— 

Les smart watches de Pebble servent de satellite au smartphone.
Les smart watches de Pebble servent de satellite au smartphone. — DR

Quelle est la dernière fois que vous avez porté une montre? Exactement. Le smartphone l'a presque tuée, au moins pour la génération Y. Mais il pourrait bien la ressusciter, alors que tous les géants de l'électronique semblent lorgner vers le poignet.

Vendredi, les spéculations se sont enrichies de deux noms supplémentaires: Google et LG. Selon des sources du Financial Times, l'équipe d'Android plancherait actuellement sur une smartwatch, tandis que les lunettes sont, elles, supervisées par le laboratoire X, qui s'occupe des projets futuristes.

Pour LG, l'information vient du Korea Times. L'entreprise a déjà commercialisé des montres intelligentes relativement basiques mais compte passer à la vitesse supérieure avec un véritable compagnon pour smartphone. La source du quotidien ne précise pas quel système d'exploitation sera adopté: une solution maison, Android ou encore Firefox OS, le système open source de Mozilla qui équipera bientôt un smartphone de LG.

Samsung seul candidat déclaré officiellement

Ces dernières semaines, les rumeurs ont surtout concerné Apple. Jonny Ives, son designer en chef, travaillerait directement sur le projet, à la tête d'une équipe de 100 personnes, selon Bloomberg.

Finalement, Samsung est le seul qui a officiellement annoncé, mardi, qu'il travaillait «depuis très longtemps» sur une smartwatch. Les mauvaises langues diront que le Coréen veut éviter de se faire accuser de copier Apple.

Des modèles déjà disponibles

On vous annonçait en janvier que 2013 serait l'année de la montre. Si des modèles de Sony, Motorola ou Toshiba existent déjà, c'est surtout la startup Pebble qui a fait le buzz avec un modèle ultra basique dont l'écran e-ink a l'avantage de durer la semaine.

L'idée n'est pas –pour l'instant– de proposer un smartphone miniature. La montre joue les compagnons du téléphone par liaison Bluetooth et permet par exemple d'afficher une alerte en cas d'appel ou bien de lire ses derniers emails ou SMS.

Pourquoi tant d’effervescence autour du poignet? Car en Occident, le taux de pénétration du smartphone a dépassé les 50%. Les fabricants cherchent donc le prochain relais de croissance. Selon une étude de Citi Group, le marché de la montre devrait atteindre 45 milliards d'euros cette année.