Garmin Edge 810 : premiers coups de pédales pour le GPS communautaire

Christophe Séfrin
— 
Connecté en Bluetooth au smartphone du cycliste, ce système GPS peut partager en direct son itinéraire.
Connecté en Bluetooth au smartphone du cycliste, ce système GPS peut partager en direct son itinéraire. — GARMIN

Le printemps devrait sonner la fin de la récré pour les kilos superflus. Pour retrouver la ligne et se remettre en forme, quelques tours de pédales auront un effet immédiat. Pour motiver les cyclistes du dimanche ou les fondus de la petite Reine, Garmin lance son Edge 810. Vendu 449 euros environ, ce système GPS à cartographie européenne est spécifiquement dédié aux deux roues. S’il n’est pas le premier dans son genre, Garmin passe le grand braquet en le rendant connectable aux iPhones et smartphones sous Android. L’idée ? Grâce à une fonction baptisée Live Track, le circuit du cycliste peut instantanément être suivi à distance par sa tribu sur la plateforme Internet Garmin Connect. Ainsi, le GPS communique avec le mobile en Bluetooth, lequel transmet ses données toutes les minutes en 3G ou GPRS. Encore faut-il avoir du réseau…

Des données qui peuvent être analysées

Avant de se lancer sur son VTT ou vélo de route, le coureur aura préalablement adressé à ses contacts une invitation par email, Facebook ou Twitter. A l’arrivée, la fonction Live Track s’avère fun, voire rassurante pour les proches si l’on se lance dans l’ascension du Ventoux ou du Galibier. Les plus endurants en apprécieront le côté challenge. Quant aux vrais pros, leur coach pourra en suivant leur itinéraire en isoler un tronçon pour analyser les performances de leur poulain, dont celles, bien physiques, transmises par leur ceinture cardio-fréquence mètre. Dommage néanmoins que le cycliste ne puisse recevoir des encouragements ou des conseils avec des SMS qui s’afficheraient sur l’écran de 2,6’’ du Edge 810. Lequel voit son autonomie passer de 17 heures à 12 heures en mode connecté. Largement de quoi se refaire une santé.