Quoi de neuf sur iOS 6?

HIGH TECH Le nouveau système d'exploitation mobile d'Apple est disponible en téléchargement depuis mercredi soir...

A.G.

— 

L'iPhone 5, sous iOS 6, propose un système de cartographie maison.
L'iPhone 5, sous iOS 6, propose un système de cartographie maison. — B.DIEFENBACH/REUTERS

A deux jours du lancement de l'iPhone 5 (lire notre test ici), Apple propose une mise à jour de son écosystème en publiant iOS 6. La firme à la pomme promet des dizaines de nouvelles options. «20 Minutes» fait un tour d'horizon des principales nouveautés. 

  • Premier constat, la guerre avec Google et son OS Android se ressent dans cette mise à jour. Car le changement le plus notable est la fonction cartographie: exit Google Maps, remplacée par une application maison qui s'appuie sur des données signées TomTom et propose un nouveau mode de visualisation 3D des grandes villes. Yelp sera également intégré ainsi qu'un système de guidage vocal. Ce changement n'a pas manqué de faire tiquer les sites spécialisés américains. Pour TechCrunch, même s'il y a de bonnes idées, «c'est un retour en arrière», notamment parce que l'option Street View n'existe pas sur l'outil de la firme à la pomme.  «Google a fait preuve d'énormément d'efforts pour arriver à la version actuelle de Google Maps, et il serait surprenant qu'Apple, qui débarque, fasse un aussi bon travail sans ces ressources», commente à son tour The Next Web. Une solution,  si le service nouvellement proposé par Apple ne vous satisfait pas: vous pouvez toujours télécharger l'application Maps sur ce nouvel environnement.
  • De la même manière, vous pouvez dire au revoir à YouTube, qui appartient aussi à Google. L'application n'est plus proposée par Apple sur l'écran d'accueil.
  • A défaut de voir disparaître de l'interface deux applis développées par Google, les utilisateurs «likeront» certainement l'apparition de Facebook sur iOS 6. Le réseau social sera véritablement intégré à l'iPhone. Le téléphone puisera par exemple dans les infos laissées par vos contacts sur leur profil pour ajouter leur date d'anniversaire dans le calendrier. Une intégration qui permet aussi «de partager des photos et de mettre à jour ses statuts beaucoup plus facilement», se réjouit TechCrunch.  Engadget constate également que les contacts Facebook peuvent être intégrés plus aisément dans le répertoire.
  • Du côté des nouvelles applications, on note Passbook, qui permet de gérer des coupons, cartes d'embarquement, places de concerts achetées en ligne. C'est une sorte de porte-carte qui pourrait s'avérer très pratique.
  • L'apparition d'un nouvel outil appelé «Ne pas déranger» n'est pas passée inaperçue.  Il permet à l'utilisateur de rendre leur appareil silencieux sur demande, ou à un horaire précis. Et pour être sûr de ne rater aucun appel important, vous pouvez paramétrer le téléphone pour préciser lesquels peuvent quand même envoyer une alerte. «Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, tout en sachant que votre patron ou votre famille peut vous joindre en cas d'urgence», s'enthousiasme Bits, le blog technologies du New York Times. Pour Techcrunch, cette fonctionnalité fait partie des meilleures du nouvel OS d'Apple.
  • Embarqué sur les iPhone depuis l'an dernier, Siri a par ailleurs été optimisé. L'assistant vocal intelligent peut désormais tweeter ou mettre à jour votre profil Facebook lorsque vous le lui demandez. L'outil permet aussi la recherche de résultats sportifs, de films et de restaurants, à présent. Toutefois, la compatibilité dépend de la zone géographique. En France, on peut consulter des informations sur les films, mais impossible de lire des critiques ou de rechercher des séances, par exemple.
  • Pour les adeptes du visiophone, il y a aussi du nouveau du côté de FaceTime. Son talon d'Achille pendant longtemps: il était possible de l'utiliser uniquement avec une connexion Wi-Fi. Mais ce n'est plus le cas. Maintenant FaceTime fonctionne aussi avec une connexion 3G.

D'après la firme à la pomme, iOS 6 fonctionne sur l'iPhone 3GS et ses successeurs, sur les iPod de 4e et 5e génération et sur les iPad de 2e et 3e génération. Toutefois, avant de vous ruer sur la mise à jour, sachez que certaines fonctionnalités présentées ci-dessus ne sont disponibles que sur les appareils Apple les plus récents. Ainsi, d'après Engadget, l'iPhone 3GS et l'iPhone 4 ne peuvent pas bénéficier de Siri ou encore de FaceTime avec la 3G, mais peuvent disposer de Passbook, par exemple. De la même manière, vous ne pourrez pas avoir Siri, FaceTime avec la 3G ni Passbook en installant iOS 6 sur un iPad 2. Tout est détaillé ici.