20 Minutes : Actualités et infos en direct
AutoNouveau record pour la Rimac : 275 km/h… en arrière

Nouveau record pour la Rimac : 275 km/h… en arrière

AutoDans la série des records inutiles, l’hypercar électrique Rimac Nevera décroche une place de choix. Cela dit, nous aurions aimé être à bord…
La Rimac Nevera roule à 275 km/h en marche arrière.
La Rimac Nevera roule à 275 km/h en marche arrière. - Rimac Automobili / Rimac Automobili
Stéphane Lémeret

Stéphane Lémeret

Nous vous avons déjà parlé ici de la multitude de records – 23, pour être précis – que l’hypercar électrique Rimac Nevera, forte de ses quelque 1.890 ch, avait décroché en mai dernier, parmi lesquels un 0-400-0 km/h en moins de 30 secondes. Cette fois, c’est beaucoup plus insolite, puisque c’est le record de vitesse en marche arrière qui vient d’être établi, à précisément 275,74 km/h, sur la piste d’un centre de test allemand.

Mate Rimac, le fondateur de la marque, explique qu’un moteur électrique disposant d’un rapport unique, et pouvant théoriquement tourner aussi vite dans un sens que dans l’autre, l’idée de la marche arrière à vitesse max avait déjà été l’objet de plaisanteries lors du développement de la voiture. Puis, l’idée est devenue sérieuse, et des simulations ont montré qu’une vitesse de 240 km/h en arrière était envisageable. Mais personne ne savait comment se comporterait une voiture dont ni l’aérodynamique, ni le programme de stabilité n’ont été conçus pour aller si vite en marche arrière.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Adrénaline

Quant à Goran Drndak, pilote d’essai de Rimac, qui s’y est collé, il raconte l’expérience : « Votre tête est tirée en avant pendant l’accélération, comme elle l’est d’habitude pendant un freinage intense. Vous regardez tout à la fois : le paysage qui passe de plus en plus vite, votre objectif dans les rétros, et en même temps la vitesse. Et il faut bouger le volant le moins possible parce qu’à ces vitesses, en marche arrière, la voiture est instantanément déséquilibrée ». Voilà pourquoi cette tentative de record devait être particulièrement généreuse en adrénaline. Et voilà pourquoi nous aurions aimé être de cet exploit digne d’un parc d’attractions de l’extrême.


Sujets liés