Echange de batteries : Nio construit une station en Europe

Auto Implanté depuis peu en Norvège, le constructeur chinois croit fermement au système de batteries échangeables et va bientôt ouvrir sa première station dédiée à cette opération dans le pays.

Stéphane Lémeret
— 
Nio ES8 - Battery Swap Station — The Wheel Network

Il y a quelques années, Renault avait testé en Israël le système de batteries interchangeables pour voitures électriques, mais l’expérience avait tourné court, faute de rentabilité. Depuis, seul le constructeur chinois Nio persévère dans cette voie avec un réseau de stations d’échange en Chine. Mais depuis peu, la marque investit le marché européen, en commençant par la Norvège.

Il était donc normal qu’après le lancement du SUV ES8, Nio ouvre sa première structure du genre dans le pays. Le client aura le choix de souscrire à un abonnement appelé BaaS (Battery as a Service) pour remplacer sa batterie. D’après le constructeur, 92% des nouveaux clients se sont laissés tenter pour utiliser la vingtaine de stations qui seront construites sur tout le territoire d’ici l’an prochain.