La Mini Moke finalement électrique

Auto Alors que sa fabrication vient d’être relancée, la célèbre voiture de plage britannique choisit la voie de l’électrification. A partir de l’année prochaine, elle abandonnera sa motorisation thermique.

Stéphane Lémeret
— 
La Mini Moke passe à l'électricité
La Mini Moke passe à l'électricité — DR

Créée dans les années 60 sur la base de la Mini, la Moke est rapidement devenue la coqueluche des plages les plus exclusives du monde entier. Alors que sa production avait été abandonnée au début des 90, la voici de retour depuis quelques semaines.

Mini Moke
Mini Moke - DR

Le constructeur, Moke International, vient d’annoncer son passage à l’électricité à partir de l’année prochaine. Dotée d’un moteur de 44 ch, elle dispose d’une autonomie de 143 km, accélère de 0 à 55 km/h en 4,5 secondes et pointe à 100 km/h. La petite anglaise sera disponible dès l’été prochain, au prix de 38.410 € tout de même !