Essai Opel Astra prototype: Excellentes bases

Auto L’actuelle Astra cèdera cet été sa place à une toute nouvelle génération, la première construite sous l’égide de Stellantis, sa nouvelle maison-mère. Nous avons pu en prendre le volant avant même sa présentation officielle. Et les changements s’annoncent flagrant.

Stéphane Lémeret pour 20minutes
— 
Opel Astra 2021 Prototype
Opel Astra 2021 Prototype — DR

Si la nouvelle Opel Astra ne sera dévoilée que d’ici quelques jours, elle a déjà livré une bonne partie de ses secrets techniques. En toute logique, ceux-ci sont partagés avec les imminentes Peugeot 308 et DS 4, dernières-nées du segment C au sein du groupe Stellantis. Pas d’inquiétude toutefois, chaque modèle conservera bien son propre caractère esthétique. Même sans avoir pu encore découvrir le modèle définitif, le camouflage de notre prototype laissait déjà entrevoir une allure plus racée et moins convenue que le modèle actuel. On note notamment un hayon plus vertical et des formes générales plus musclées et anguleuses.

Opel Astra 2021 Prototype
Opel Astra 2021 Prototype - DR

Dans les bonnes traditions d’Opel, l’Astra se replacera à l’avant-plan en termes de technologie embarquée. Les feux avant – intégrés dans le nouveau visage Vizor, ce bandeau noir inspiré de la première génération de Manta – inaugurent un éclairage LED matriciels à pixels de nouvelle génération. Il adapte son faisceau en temps réel aux situations et au trafic pour ne pas éblouir les autres usagers tout en conservant une visibilité maximale. L’habitacle est également réinventé, avec 2 écrans (l’un pour les infos de conduite, l’autre pour l’info-divertissement) de 10,1 pouces formant le tableau de bord Pure Panel sur les finitions les plus nanties. Un dispositif qu’Opel a eu la bonne idée de seconder de touches de raccourci pour accéder directement aux menus voulus et ainsi limiter les recours à l’écran. Et à l’arrière, le coffre affiche un volume en nette hausse, 422 litres.

Opel Astra 2021 Prototype
Opel Astra 2021 Prototype - DR

Hybrides en grâce

Signe des temps, l’Allemande fera des motorisations hybrides rechargeables ses fers de lance. Elle sera ainsi proposée en deux versions associant le 1.6l Turbo essence à un moteur électrique de 110 ch (80 kW) pour délivrer des puissances totales combinées de 180 ou 225 ch. Si l’on en croit les valeurs de ses cousines Peugeot et DS en attendant l’officialisation par Opel, la batterie de 12,4 kWh devrait fournir environ 60 km d’autonomie en mode 100% électrique (WLTP). L’offre sera complétée du 1.2l Turbo de 110 ou 130 ch, et du 1.5l diesel de 130 ch.

Opel Astra 2021 Prototype
Opel Astra 2021 Prototype - DR

Tout n’était donc pas encore « figé » au moment d'essayer les prototypes, mais déjà il nous a semblé évident que ses nouveaux dessous transfigurent l’Astra. Sur le 1.2l Turbo 130 ch et l’hybride 180 ch, pris en main sur un parcours pour le moins sinueux et bosselé, les suspensions faisaient montre d’un excellent équilibre pour maintenir la caisse en courbe, gage de dynamisme, tout en absorbant sans broncher les nombreuses dégradations du bitume, préservant ainsi le confort à bord. De l’aveu même des ingénieurs, le plus gros du travail au cours de ces dernières semaines se concentrera sur la direction. Ça tombe bien, car c’est vraiment le point qui nous a le plus déçu. Tout cela devrait donc être sensiblement amélioré d’ici l’arrivée en concession en fin d’année.

L’Opel Astra Hybrid 180 en quelques chiffres (*)

  • Moteur : 4 cylindres, hybride rechargeable, 1.598 cm3 ; 180ch -360Nm
  • Transmission : aux roues avant
  • Boîte : automatique 8 rapports
  • L/l/H (mm) : 4.374/1.860/1.470
  • Poids à vide (kg) : nc
  • Volume du coffre (l): 422
  • Réservoir(l) : nc
  • Autonomie élec. (km) : 60
  • 0 à 100 km/h (sec.) : nc

* (prototype, données provisoires et incomplètes)