Opel célèbre les 50 ans de sa voiture électrique des records

Auto En 1971, Opel a battu pas moins de 6 records du monde sur le circuit de Hockenheim avec l’Elektro GT, un coupé GT électrifié et à l’aérodynamique fortement modifiée.

Stéphane Lémeret pour 20minutes
— 
Opel Elektro GT
Opel Elektro GT — DR

Les 17 et 18 mai 1971, Georg von Opel mettait sur pieds une tentative de records de vitesse pour les voitures électriques avec une voiture de sport spécialement préparée et modifiée :  l’Opel Elektro GT. Cette voiture était équipée de deux moteurs électriques Bosch à courant continu qui produisaient ensemble 120 ch, avec un pic de puissance à 160 ch.

Opel Elektro GT
Opel Elektro GT - DR

Varta fournissait les quatre batteries nickel-cadmium installées à côté et derrière le conducteur. Avec 280 cellules, les batteries ajoutaient 590 kg aux 960 kg de la GT de série, ce qui portait le total à 1 550 kg. La tentative de record sur longue distance nécessitait une batterie de trois cent soixante cellules, ce qui faisait passer le pack batterie à 740 kg. Le poids supplémentaire nécessitait des ressorts plus fermes et Continental avait développé des pneus spéciaux à haute pression qui minimisaient les pertes de roulement.

Opel Elektro GT
Opel Elektro GT - DR

Au volant de l’Elektro GT, Georg von Opel établit quatre records du monde pour les voitures à moteur électrique le 17 mai 1971. Cependant, la faible capacité énergétique des batteries Ni-Cd devait empêcher l’établissement d’un nouveau record des 100 kilomètres à une vitesse constante de 100 km/h. La tentative s’est terminée après seulement 44 kilomètres. L’Elektro GT a démontré qu’un véhicule électrique à batterie pouvait atteindre la vitesse d’une voiture de sport de l’époque : une prouesse qui a tout de même un demi-siècle !