Essai Citroën C4: André approuverait

Auto Après deux ans d'absence et un intérim assuré par la Cactus, Citroën revient dans le segment des compactes avec un modèle comme le constructeur en a le secret : pas vraiment consensuel, mais tellement convaincant.

Stéphane Lémeret pour 20minutes

— 

Citroën C4 Lancer le diaporama
Citroën C4 — DR

Comme de nombreux amoureux de l'automobile au sens large, je suis fan de Citroën pour ce que la marque a apporté à ce petit monde. Et je le suis peut-être plus en raison de son audace stylistique que pour sa tradition de technologies avant-gardistes

A l'usure

Tout cela pour dire que je ne suis pas facilement choqué par le look d'une Citroën, au contraire. Pourtant j'avoue qu'il y a quelques mois, en découvrant les premières images de la nouvelle C4, je me suis dit "Youille-youille, un peu loin, peut-être. Surtout la partie arrière." Mais les voitures, c'est comme les gens : il y a les photogéniques, et il y a les autres. A mon humble avis, la nouvelle C4 fait partie des autres, et elle gagne vraiment à être appréciée "en vrai". Bien sûr elle reste originale, étonnante. Ce télescopage des codes de la compacte classique et du crossover, ces quelques détails de la poupe, ça peut déstabiliser. Mais pour peu qu'on ait des goûts pas trop conservateurs, on finit par apprécier. A l'usure.

Citroën C4
Citroën C4 - DR

L'habitacle a lui aussi sa part d'originalité, et surtout de nouvelles idées. Il y a le volant à grosse partie centrale qui évoque certaines Citroën du passé, il y a une commande de boîte auto résumée à un bouton-tirette, ou encore le tableau de bord numérique qui nage à contrecourant des tendances, en conservant des dimensions très compactes mais suffisantes pour afficher tout le nécessaire, sans le superflu. Attention, roulement de tambour : la C4 est la première voiture du groupe PSA (hors Opel) a enfin entendre une critique inlassablement adressée aux récentes Citroën et Peugeot. Ici, on célèbre enfin le grand retour… des commandes de clim séparées. Fini de devoir forcément passer par l'écran pour changer la température ou régler le flux d'air.

Citroën C4
Citroën C4 - DR

L'idée nouvelle ? Face au passager, en plus de la boîte à gant, il y a un tiroir de rangement suffisamment grand pour recevoir une tablette. Tablette que l'on pourra fixer au point d'ancrage escamotable. C'est pas grand-chose, ça n'a rien de vital, mais c'est tellement bien pensé, et tellement "génération connectée" !

Citroën C4
Citroën C4 - DR

Enfin, la nouvelle C4 est une vraie compacte familiale, dont les places arrière peuvent aisément accueillir trois adultes, et pourvue d'un coffre certes pas record mais dans la moyenne, avec 380 litres sous tablette.

ë-C4

La nouvelle C4 et la première Citroën à bénéficier de la plateforme "multimode" PSA, sur laquelle reposent déjà la Peugeot 208, l'Opel Corsa et le DS3 Crossback. Comme ces dernières, la C4 est donc proposé avec le 1.2 essence de 100 à 155 ch, le 1.5 diesel 100 et 130 ch, et bien sûr en version 100% électrique 136 ch. Elle annonce une autonomie de 350 km en cycle WLTP (comptez plutôt 300 km dans la vraie vie sans trop faire attention), et des temps de recharge allant de 10km/min sur borne rapide 100 kW, à 100% en 24 heures sur prise domestique, en passant par 100% en 5 heures sur Wallbox 32A triphasé.

Bien sûr, cette plateforme partagée présente ici une spécificité Citroën, à savoir les désormais célèbres suspensions à butées hydrauliques progressives, livrées en série sur toutes les versions. La suite, vous la voyez probablement venir…

Citroën C4
Citroën C4 - DR

Ca commence par C

Parce que ça devient rare et que c'est peut-être bientôt fini, nous avons essayé une version diesel de la C4, ainsi la ë-C4, évidemment. Dans un cas comme dans l'autre, devinez ce qui ressort en premier de façon magistrale ? Ben oui, le confort. Ca revient désormais à chaque essai Citroën : la gamme actuelle est absolument imbattable en la matière, et la nouvelle C4 semble encore faire avancer les choses. Des sièges à l'amortissement en passant par la douceur de la direction et l'insonorisation (forcément encore plus en valeur dans la version électrique), elle offre un confort délicieusement ouaté. Elle ondule sur les mauvais revêtements comme une… Allez, j'ose ? Oui : comme une bonne Mercedes. Ce côté coussin moelleux ne veut pas dire que la voiture tangue dans les virages comme un porte-container en pleine tempête, loin de là. Mais il est clair que Citroën a fait un choix très assumé, et que la C4 n'a donc aucune prétention sportivo-dynamique.

Citroën C4
Citroën C4 - DR

Parce qu'elle est redoutablement confortable et qu'elle est probablement le modèle le plus original de la gamme actuelle, André Citroën aurait très certainement validé la nouvelle C4. Et qui sommes-nous pour contredire une légende de l'automobile ? La nouvelle Citroën C4 démarre à 20.900 €

La Citroën ë-C4 en quelques chiffres

  • Moteur : Electrique ; 136ch ; 260Nm
  • Transmission : aux roues avant.
  • Boîte : auto 1 rapports
  • L/l/h (mm) : 4.360/1.834/1.525
  • Poids à vide (kg) : 1.655
  • Volume du coffre (l) : 380
  • Batteries (kWh) : 50
  • Autonomie (km WLTP) : 350
  • 0 à 100 km/h (sec.) : 9,7
  • Vitesse maxi (km/h) : 150
  • Prix : 35.600 €