Une cure de jouvence pour les Toyota Auris et Avensis

SALON DE GENÈVE La compacte et la familiale du premier constructeur mondial auront droit à un restylage simultané au salon de Genève...

Karl van der Braun d'Autonews.fr

— 

Les Toyota Auris (à gauche) et Avensis (à droite) version 2015
Les Toyota Auris (à gauche) et Avensis (à droite) version 2015 — DR

Née en 2010, déjà passée sur le billard en 2012, l'Avensis est restée bien discrète sur un segment déjà sinistré. Toyota tente à Genève de lui assurer une sortie honorable avec un deuxième restylage destiné à mettre un peu mieux en valeur les qualités de cette familiale méconnue. Les premières photos laissent apercevoir une toute nouvelle proue à la personnalité bien plus affirmée que par le passé grâce à des optiques et une calandre affinée, au-dessus d'un bouclier généreusement aéré.

>> A lire : nos articles sur le salon de Genève

L'Auris, bien plus jeune puisqu'elle est née en 2012, pèse autrement plus lourd dans les volumes de la marque, notamment grâce à sa version hybride et à sa carrosserie break. Elle aura droit à un traitement similaire mais un peu moins radical.

Le constructeur est peu prolixe pour l'instant sur les détails techniques et se contente d'annoncer «des équipements de confort et de sécurité innovants» et «de nouveaux moteurs essence et Diesel». Parmi ces derniers, on devrait retrouver sur les deux autos le 1.6 Diesel 112 ch d'origine BMW à la place du 2.0 D-4D 124 ch, une substitution déjà opérée sur le monospace Verso l'an passé.