Le Renault Kadjar au salon de Genève 2015
Le Renault Kadjar au salon de Genève 2015 — DR

NOUVEAUTES

Salon de Genève: Le Renault Kadjar, un crossover classe

Le dernier véhicule de la firme au losange a fait sa première apparition officielle en public ce mardi...

Après avoir dévoilé le nouvel Espace au dernier Mondial de l’Automobile à Paris, Renault dispose encore une fois de l’un des modèles les plus attendus de l’année sur son stand de Genève avec le Kadjar. Grand frère du Captur et cousin du Nissan Qashqai dont il reprend la plate-forme, ce crossover de 4,45 m constituera une proposition autrement plus convaincante que le Koleos (qui sera par ailleurs remplacé par un crossover sept places à la manière du X-Trail chez Nissan).

>> Notre test du Renault Kadjar

Le style extérieur se révèle musclé, mais relativement harmonieux, dans le même esprit qu’un Captur. De bon augure si l’on en croit le début de carrière tonitruant de ce dernier. En revanche, l’intérieur façon jouet en plastique du Captur cède ici la place à des lignes bien plus classiques, standing oblige. En dépit des promesses du PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, la qualité perçue ne semble en revanche pas plus flatteuse qu’à bord d’un Qashqai. Avec 472 l, le coffre s’inscrit dans la moyenne de la catégorie. L’espace à l’arrière se révèle généreux et la sellerie très accueillante.

Le Kadjar s’annonce aussi comme l’un des véhicules les plus sobres de sa catégorie. Avec le 1.6 dCi 110 ch, que ce soit en boîte manuelle ou avec la transmission à double embrayage EDC, le crossover au losange revendique par exemple 3,8 l/100 km et des émissions de 99 g de C02 par km. Il sera aussi disponible avec un 1.6 dCi 130 et, en essence, un 1.2 TCE 130, tous deux proposés avec la transmission intégrale.

>> Renault Kadjar: les photos en direct du salon de Genève

Enfin, il sera dans la course en matière de technologie embarquée puisqu’il reprendra l’essentiel des assistances annoncées par le nouveau Renault Espace, telles qu’un freinage d’urgence automatique (mais pas de régulateur adaptatif), le stationnement automatique ou encore la reconnaissance des panneaux de signalisation.

Tout semble donc en place pour que Renault prenne enfin sa part du gâteau auxquels les Nissan Qashqai, Peugeot 3008 et Volkswagen Tiguan se sont déjà attaqués voracement il y des années. Avant d’être produit en Chine dès 2016, le Kadjar, issu de l’usine espagnole de Palencia, sera commercialisé en Europe au début de l’été 2015.

>> Les nouveautés attendues au salon de Genève