Nouveau record aux enchères pour une Ferrari 250 GTO

Collection Adjugée 38 millions de dollars à Pebble Beach, la légendaire italienne fait toujours recette...

Niels de Geyer d’Autonews.fr

— 

Ferrari 250 GTO
Ferrari 250 GTO — DR

L’an passé, une monoplace Mercedes W196 R ex-Fangio avait affolé le petit monde des collectionneurs en atteignant 29,7 millions de dollars à Goodwood, la somme la plus élevée jamais exigée pour une automobile dans le cadre d’une vente aux enchères. Mais avec 38,1 millions de dollars (environ 28,5 millions d’euros) pour le châssis 3851GT, ayant notamment appartenu au pilote français Jo Schlesser, la Ferrari 250 GTO est venue remettre les pendules à l’heure cette année à Pebble Beach, à nouveau sous le marteau de Bonhams.

>> La voiture qui valait neuf millions d'euros

Si la Ferrari a fait honneur à sa réputation de voiture la plus chère du monde, elle a cependant déjoué les fantasmes des experts, qui estimaient pour beaucoup cet exemplaire à plus de 50 millions d’euros. Par ailleurs, la somme reste à bonne distance des 52 millions d’euros récoltés il y a quelques mois par le châssis 5111 lors d’une vente privée.

Cette légère déception pour les vendeurs (les héritiers du collectionneur italien Fabrizio Violati, à qui l’auto a appartenu de 1964 à son décès en 2010) n’a pas empêché la berlinette d’éclipser totalement les autres Ferrari de la vente. On trouvait pourtant parmi elles de sublimes 250 GT Cabriolet et SWB Speciale Aerodinamica (parties respectivement pour 6,8 et 6,9 millions de dollars), une impressionnante Daytona Competitzione (935 000 dollars) ou une F1 312 T3 ex-Gilles Villeneuve (2,3 millions de dollars).

>> Ferrari 250 LM, la belle oubliée

>> Ferrari 458 bientôt avec un v8 biturbo de 670 ch

>> Réservez un essai de voiture à côté de chez vous