20 Minutes : Actualités et infos en direct
MontagnePas de miracle pour la plus haute station de ski des Pyrénées, liquidée

Pyrénées-Orientales : Pas de miracle pour la plus haute station de ski des Pyrénées, en liquidation

MontagneLes repreneurs avaient tenté d’appliquer un modèle vertueux pour relancer l’activité sur le site. Mais ils s’étaient rapidement heurtés à des difficultés
La station de ski Puigmal, dans les Pyrénées
La station de ski Puigmal, dans les Pyrénées - CDC Pyrénées-Cerdagne / CDC Pyrénées-Cerdagne
Jérôme Diesnis

Jérôme Diesnis

Elle avait obtenu un sursis inespéré de trois mois. Mais cette fois, c’est définitif. La station de ski de Puigmal, la plus haute des Pyrénées-Orientales, dont le sommet de la piste la plus haute se situait à 2.665 mètres d’altitude, a fermé ses portes. Faute de repreneur, le tribunal de commerce de Toulouse a placé en liquidation judiciaire la SAS Puigmal 2900 qui gérait le domaine skiable.

« Je pense qu’on n’a pas été soutenu politiquement, regrette le président Éric Matzner-Lober, à France Bleu Roussillon. Un projet de cette ampleur ne peut se faire qu’avec un appui fort des collectivités territoriales et je pense qu’on ne l’a pas eu. »

Le groupe de repreneurs toulousains et bordelais avait relancé la station en tentant de lui donner une vie en dehors des périodes de neige, de plus en plus aléatoires. Mais il s’était rapidement heurté au manque d’hébergement pour les skieurs. En décembre 2022, Puigmal n’avait déjà pas pu ouvrir et n’avait ensuite fonctionné que quatre jours par semaine, excepté lors des vacances scolaires. Cette liquidation judiciaire est synonyme de licenciement pour les quatre salariés.

Sujets liés